Replay du mercredi 24 mars 2021

Guylaine de la "Ferme des Bedins", à Charny, pionnière de la vente directe

- Mis à jour le

En rejoignant son mari sur l'exploitation de la Ferme des Bedins, à Charny Orée de Puisaye, Guylaine a mis son expérience dans le commerce au service de l'activité, et a immédiatement monté un service de vente directe. C'était dans les années 90, et aujourd'hui, tout le monde se met au diapason !

Des volailles en tous genres, élevées en plein air
Des volailles en tous genres, élevées en plein air © Getty - Monty Rakusen

Un retour sur la ferme comme une "continuité"

Lorsqu'elle quitte son emploi dans le commerce pour rejoindre son mari sur la Ferme des Bedins, Guylaine le voit comme une façon de maintenir "le contact avec les gens, et une activité de valorisation des produits sur l'exploitation", explique-t-elle dans l'interview que vous pouvez réécouter ci-dessus. C'est donc très logiquement qu'elle y développe à vitesse grand V une activité de vente directe, qu'elle est alors une des premières à mettre en place dans les années 90. Et aujourd'hui, si tout le monde ou presque lui emboîte le pas, ce n'est que "la suite logique des choses pour le consommateur, qui doit absolument connaître l'élevage" détaille-t-elle. 

La Ferme des Bedins continue donc la vente directe sur l'exploitation, mais est aussi présente sur les marchés de Puisaye, les mercredis, samedis et dimanches. 

Mots clés: