Replay du vendredi 26 mars 2021

Tout savoir sur l'histoire de l'ail des ours, avec Laure à Epione Les Libaux

- Mis à jour le

Vous le saviez, vous, que l'histoire de l'ail des ours était vraiment liée aux ours ? Mais alors, pourquoi l'utilisaient-ils, et comment est-il arrivé dans nos assiettes ? La réponse, c'est Laure, au lieu-dit Les Libaux à Saint Privé dans l'Yonne, qui nous la donne.

Une plante seulement sauvage, que l'homme n'a jamais réussi à maîtriser
Une plante seulement sauvage, que l'homme n'a jamais réussi à maîtriser © Getty - DieterMeyrl

Le début du printemps est la période idéale pour cueillir l'ail des ours. Une plante sauvage, qu'il faut bien chercher en foret, mais qu'il faut surtout respecter, elle et sa reproduction naturelle, car il est impossible de la planter et de la produire autrement. "Elle se mérite, cette plante, il faut aller la chercher dans les bois !" en rigole Laure, qui tient Epione, lieu de culture de plantes aromatiques au lieu dit Les Libaux, à Saint Privé. Mais ce nom, ail des ours, d'où vient-il ? Quelle est son origine ? 

Les ours utilisaient l'ail des ours pour... se détoxifier ! 

Il vient bien de l'animal, l'ours, qui utilisait cette plante dans sa "morning routine" ! "On raconte dans les histoires que les ours s'en gavaient à leur réveil, à la fin de l'hibernation, car c'est une plante dépurative", explique Laure. Un effet qui se produit également chez l'être humain, quelle que soir la forme dont on consomme l'ail des ours. A tartiner sur du pain, en pesto sur des pâtes ou des pizzas, pour accompagner des viandes ou des poissons, les utilisations de cette plante sauvage sont multiples. 

Des modes de consommation qui se retrouvent également sur le site Internet d'Epione Les Libaux ! 

Mots clés: