Replay du mercredi 20 mai 2020

À Coutances, Amalocal devient la vitrine des petits commerces ruraux

À Coutances, Amalocal devient la vitrine des petits commerces ruraux en leur proposant de vendre leurs produits à côté de chez eux, ou au bout du monde

Fabien GABRIEL créateur du site amalocal.fr
Fabien GABRIEL créateur du site amalocal.fr - Chloé et Fabien GABRIEL

Lancé par deux jeunes parents entrepreneurs, AMALOCAL est né de la crise du Covid-19 et du confinement qui a creusé un véritable fossé entre les commerçants et les particuliers. Les commerçant ruraux sont parmi les plus impactés.

L’idée du site est simple : rendre ces commerçants ruraux accessibles depuis partout, tout le temps. Le concept nait sur facebook en plein confinement. Le site voit le jour le 12 mai !

Dans liste des commerçants présents sur le site (42 au 19 mai), on trouve des professionnels des métiers de bouche, des salons de beauté, un technicien informatique et même une savonnerie artisanale. Tous ces commerçants sont 100% locaux.

Pourquoi aller ailleurs alors que dans la Manche, on trouve tout ?

Chloé et Fabien GABRIEL, créateurs du site, ne demandent qu'une chose aux commerçants:  jouer le jeu ! "On veut qu'ils privilégient les circuits courts. Les livraisons rapides. ". Si (à l'heure actuelle) chaque commerçant s'occupe lui même des expéditions, Chloé et Fabien GABRIEL ont des idées plein la tête: "on a un projet qui, s'il voit le jour, va révolutionner le e-commerce local". 

Amalocal, c'est une affaire de famille
Amalocal, c'est une affaire de famille - Chloé et Fabien GABRIEL

"L'après confinement" pourrait bien mettre le site sur orbite

Si la crise a creusé les tiroirs-caisses, Chloé et Fabien GABRIEL espèrent beaucoup de la fête des mères, étape importante dans le secteur du commerce.  "On a beaucoup sollicité les commerçants pour qu'ils viennent sur notre plateforme. On voudrait que les utilisateurs nous découvrent à l'occasion de la fête des mères. C’est de l’artisanat qui vient de chez nous... Des thés sélectionnés... Bref, il y a de quoi surprendre et montrer aux mamans qu'on les aime... en faisant vivre les acteurs locaux !

Le site dispose par ailleurs d'un système de tchat qui met directement en relation vendeurs et acheteurs.

"Pourquoi aller ailleurs alors que dans la Manche, on trouve tout ?" assure le sympathique couple.

Pascal MENARD est un des premiers à avoir rejoint la plateforme.

Pascal Ménard devant le site AMALOCAL
Pascal Ménard devant le site AMALOCAL © Radio France - Gilbert Guerrand

L’idée vient d’un copain qui installe la fibre

C’était une idée en tête depuis longtemps… Vendre localement, à la ville comme à la campagne en limitant les intermédiaires.

« J’ai un copain qui installe la fibre… On s’est parlé au téléphone, il m’a parlé de la plateforme… Ça s’est fait en quelques jours par mail et sur un groupe facebook… On ne s’est quasiment jamais vu ! »

Les e-commerçants normands ont même rapidement créé un groupe d’entraide collaboratif pour soulager l’équipe support du site AMALOCAL

« Pour ceux qui ne savent pas prendre en photo leurs produits, ou ceux qui ont du mal à renseigner les fiches article »

Et le résultat fonctionne ! Le site montre fièrement que le télétravail local permet de faire des choses extraordinaires. 

« On a créé localement une activité commerciale sur le web… Sans rien quasiment dépenser » renchérit Pascal MENARD.

Reprendre la main sur l’économie locale

Ce qui le motive à se lancer dans l’aventure, c’est de ne plus donner aux consommateurs le seul choix des géants américains. 

On travaille ici, on paye ici ! Et je ne donne pas 15 points de marge à Amazon !

--- Pascal MENARD

Car contrairement aux gigantesques plateformes de vente en ligne basées en dehors de l’hexagone, le site AMALOCAL est 100% manchois. De fait, quand vous achetez sur le site, vous faites tourner l’économie locale. Des commerçants qui ne vont pas « aller grossir leur compte dans les paradis fiscaux » plaisante Pascal MENARD. « En nous faisant vivre, c’est toute une région qui vit. Ce sont des emplois qui sont préservés. » C’est une chaîne vertueuse.

Pascal Ménard vend à l'international grâce au site AMALOCAL
Pascal Ménard vend à l'international grâce au site AMALOCAL © Radio France - Gilbert Guerrand

Des ventes en local, et à l’international

Si la vente aux particuliers a depuis le confinement explosé, le patron MAPALGA s’étonne presque de voir certains de ses colis partir en Allemagne, en Belgique ou en Suisse.

Depuis le confinement, la demande explose !

Le site démontre aux consommateurs de la région qu’ils peuvent trouver près de chez eux tout ce qui existe sur les plateformes de e-commerce. 

C’est même souvent moins cher, et livré plus rapidement.

Vers une évolution des mentalités ?

Le commerçant l’assure : une partie de la population a pris conscience de la nécessité de faire vivre les commerçants manchois.

Si -selon lui- l’avenir n’est plus aux boutiques de centre-ville, la vente en direct est peut-être une solution nouvelle à exploiter. Les moyens actuels permettent en effet de vendre directement du producteur au consommateur.

Le site AMALOCAL en pleine création
Le site AMALOCAL en pleine création - Chloé et Fabien GABRIEL

Des projets plein la tête

Pascal MENARD dit réfléchir avec les autres commerçants à faire évoluer AMALOCAL. Dans les cartons, créer un système qui permette à chaque commerçant de devenir un « point de livraison »… Histoire encore de rendre toute sa place au commerce local.

Le site est disponible à l'adresse amalocal.fr