Replay du mardi 30 juin 2020

À Sainte-Mère-Eglise, les pin-up américaines s’affichent sur les bières locales

À Sainte-Mère-Eglise, les pin-up américaines s’affichent sur les bières produites par la brasserie de la ville

La bière de Sainte Mère
La bière de Sainte Mère - L. ETASSE

Sainte-Mère-Eglise est une cité emblématique de la Normandie. Si les stigmates du débarquement ont aujourd’hui disparu, l’atmosphère est ici particulière. La culture américaine s’affiche sur certains murs, à la carte de certains restaurants, et désormais, sur les étiquettes des bières brassées sur place.     

Les origines

L’aventure naît en 2014 quand, propriétaire d’un camping à Sainte-Mère, le couple ETASSE commence à confectionner ses 3 premières recettes. La brasserie naît aussi simplement que cela, entre les toiles de tentes et les réchauds à gaz… L’activité (d’abord secondaire) prend de plus en plus de place dans la vie de Laurence et Jérôme, au point de se lancer dans un diplôme universitaire de brasseur qu’obtiendra Jérôme en 2016.   

Une boutique originale
Une boutique originale - L.ETASSE

Des tanks à lait en pays libéré

« Nous avons changé de matériel pour avoir une unité de brassage de 300l, faite avec des tanks à lait reconditionnés » explique Laurence ETASSE.  C’est là que le couple de brasseurs crée « la Utah Beer » et la « Lily Marlène ».   

Enfin en 2018, il a fallu faire un choix, et notre intérêt pour le monde la brasserie artisanale grandissant, nous avons décidé de changer de vie et de vendre le camping. Nous nous y sommes totalement consacrés en accueillant une nouvelle unité de brassage en 2018, de 10hl. Nous avons à ce jour élaboré 9 recettes différentes, que nous vendons principalement en circuit court dans la Manche et le Calvados, auprès de Restaurants, bar et épiceries. Et enfin nous avons ouvert une boutique en ville, à Sainte Mère Église en 2019. Nos tanks à lait ont été changés pour un matériel plus adapté ! 

Ici, on libère les saveurs avec des noms qui rappellent l’histoire

« C’est vrai qu’on a la chance d’avoir une histoire vaste » explique Laurence ETASSE. « On a plein de choses à évoquer ! Les 3 pinups sur les carlingues d’avion, c’était la base… Ensuite, on a continué dans la démarche… Pour la bière allemande, on s’est dit que de la faire aux couleurs de Lili Marlène, cela tombait sous le sens. La démarche c’est d’abord de faire une bière qu’on va ensuite raccrocher à l’histoire. »   Christophe PONSINET (Cotentin création à Carentan) est le nouveau créateur des étiquettes.    

On a des styles bien différents, anglais allemand et américain…   

Les bière de Ste Mère
Les bière de Ste Mère - L.ETASSE

« La plupart du temps on utilise des levures de type Belge… Elles sont très bonnes, mais on voulait se démarquer… On travaille donc avec des levures différentes de ce qui est habituellement utilisée dans les recettes. On utilise du houblon et des levures différentes. On commence à travailler avec la malterie de Bayeux depuis le confinement. C’est pratique car à côté ! Pour le houblon, c’est beaucoup plus compliqué de travailler en local, mas il y a des projets du côté du côté de Coutances. » 

L’avenir

« Avant le confinement on devait ouvrir un bar et une structure d’accueil pour les visites… Le projet suit son cours… Ce sera opérationnel en juillet et août, et comme on a une License IV, on pourra ouvrir un point bar pour déguster les bières. »   

Les 5 conseils essentiels pour déguster une bière :

  1. Servez la bière entre 6 et 8°
  2. Utilisez un verre à pied, pour mettre en valeur le produit
  3. Inclinez le verre pour limiter la formation de mousse
  4. Redressez-le pour avoir un joli col de mousse
  5. Consommez avec modération

Brasserie Artisanale de Sainte Mère Eglise

Le site web

La page facebook

33 rue du Général de Gaulle
50480 Ste Mère Eglisetél : 

06.88.35.75.60 ou 06.12.18.55.94