Replay du vendredi 30 avril 2021

Circuit court dans la Manche

Le principe de l'épicerie en vrac permet de réduire le gaspillage alimentaire et les déchets d’emballage

Ophélie Regray dans sa boutique à Avranches
Ophélie Regray dans sa boutique à Avranches

Pour l'épicerie comme les produits cosmétiques, le vrac à le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs sont emballés par le sans emballage. C'est ça le principe du vrac. Vous venez avec vos bocaux ou votre sac, et vous les remplissez de produits alimentaires secs.  

Ophélie Regray travaillait dans le tourisme, mais désormais elle est à la tête d'une boutique au Val Saint Père à Avranches, "Mademoiselle Vrac".   

"Mademoiselle Vrac" a été créé par deux sœurs, Claire Toutain et Noémie Hernot, qui voulaient changer les modes de consommation et réduire les déchets inutiles. Elle ont donc créé un réseau de franchises de boutiques.   

L'épicerie "Mademoiselle Vrac" d'Avranches propose des produits bio ou issus de l’agriculture raisonnée et des produits locaux, sans emballage superflu, et bien sûr, zéro déchet.   

Ophélie Regray étant soucieuse de l'environnement, le zéro déchet est devenu pour elle un mode de consommation depuis quelques années. Avec sa boutique elle peut concilier son travail et les valeurs qu'elle a aussi envie de transmettre.  

Il y a un service drive et tous les produits sont en ligne, toujours sans emballages. Ophélie Regray vend de l'épicerie salée et sucrée, des thés et des cafés, des produits ménagers et des cosmetiques.  

L'épicerie "Mademoiselle Vrac" d'Avranches, au Val-St-Père, ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 20h.

Mots clés: