Replay du lundi 19 avril 2021

Découverte de la lacto-fermentation

- Mis à jour le

Comme son nom ne l'indique pas, la lactofermentation n'a rien à voir avec le lactose. C'est un procédé ancestral de conservation des aliments: elle rend les fibres beaucoup plus digestes, elle augmente le taux de vitamines et elle produit de bonnes bactéries appelées probiotiques.

C'est dans des bocaux comme ceux-là que s'effectue la lactofermentation
C'est dans des bocaux comme ceux-là que s'effectue la lactofermentation © Getty - Kseniya Ovchinnikova

Didier Durand s'est récemment lancé dans la lactofermentation. L'entrepreneur est installé à Galfingue dans le Haut-Rhin (proche de Mulhouse) avec son entreprise, Crudici. 

La Lactofermentation, est-ce que ça vous parle ? 

Pour reprendre la définition "classique", la lactofermentation est une méthode ancestrale de conservation des aliments. Elle est réputée pour sa richesse en apport en vitamines et probiotiques naturels.

Les produits de Didier sont biologiques, locaux, sans additif, sans allergène et non pasteurisé (=crus).

Autrement dit, pour parler plus "crûment", les produits lactofermentés ont du goût. Et en plus de cela, ils sont bourrés d'apports gustatifs et nutritifs. 

Selon les conseils avisés de Didier, que vous retrouvez ici, sur sa page facebook, les légumes lactofermentés se consomment crus en petite quantité dans une salade, sur des toasts, dans un sandwich ou mixés par exemple dans une sauce.

Il est aussi possible de le rajouter en toute fin de cuisson dans un wok. Le mélange est croquant, acidulé avec le goût des légumes et des épices. 

Mots clés: