Replay du mardi 26 mai 2020

Les Circuits Courts : Madeleine Beiner, boulangère particulière à Goxwiller

- Mis à jour le

Du grain au pain, à la ferme du Kikiriki on cultive les céréales panifiables, on en fait de la farine et du pain qu'on cuit au feu de bois et qu'on vend sur place.

Goxwiller, la maison Peter
Goxwiller, la maison Peter © Radio France - guy wach

Goxwiller, entre Obernai et Sélestat, célèbre entre autres pour avoir accuelli pendant toutes ses dernières années Hélène de Beauvoir, peintre et sœur de Simone. On a donc vu souvent dans les années 60 et 70 non seulement Hélène (pas en reste par rapport à sa sœur en matière de militantisme féminin) et Simone de Beauvoir, mais aussi Jean-Paul Sartre, connu au village pour avoir voulu creuser un puit dans son jardin…et avoir pété la canalisation. Juste en face de chez les Beauvoir donc, une ferme, aujourd’hui appelée Kikiriki, on y cultive des céréales, qu’on moud au moulin de la ferme et qu’on transforme en des pains succulents vendus en Amap et sur les marchés. Jusqu’au confinement. Madeleine Beiner, de la ferme Kikiriki à Goxwiller.

Goxwiller, Madeleine Beiner, paysanne-boulangère
Goxwiller, Madeleine Beiner, paysanne-boulangère © Radio France - guy wach

Vente au fournil (en face de la mairie de Goxwiller) de 17 à 19h00 du mardi au vendredi et au marché d’Obernai le jeudi matin et de Barr le samedi de 8h à 12h. Commandes au 07 87 54 03 20 par sms