Replay du mercredi 23 juin 2021

Le pur brebis d'une bergère qui transhume à Etsaut et lauréate du prix coquelicot

Agnès Houret est éleveuse de brebis s’apprête à partir en transhumance à Etsaut. Elle fabrique du pur fromage de brebis en Ossau-Iraty et en bio. Elle vient de recevoir le trophée Coquelicot décerné par Générations Futures qui fait la promotion des femmes engagées dans l’agriculture biologique.

La transhumance des brebis est une tradition ancestrale dans notre région
La transhumance des brebis est une tradition ancestrale dans notre région © Getty

Générations Futures est une association nationale qui a une antenne à Pau. De manière générale, l’association lutte contre l’utilisation du glyphosate et encourage l’agriculture biologique. Ici, à Pau, l’association Générations Futures vient de remettre le trophée Coquelicot à deux femmes engagées dans l’agriculture biologique. La première est Céline Oulié viticultrice dans le Madiran et la seconde est Agnès Houret. Agnès Houret est installée à Esquiule avec son compagnon sur une exploitation qui élève 150 brebis « Manech tête noires » . La race originaire du Pays Basque. Et ils partent 4 mois de l’année en transhumance à la montagne avec leur troupeau à Etsaut en vallée d’Aspe 

L’éleveuse de brebis favorise une agriculture paysanne où le maximum est fait à la main 

La spécificité du travail d’Agnès Houret est de privilégier l’agriculture paysanne à taille humaine où la plus grande majorité des taches est faite à la main. Par exemple la traite est faite à la main. La fabrication du fromage aussi. Le malaxage, La réalisation du lait caillé, la cuisson du fromage au chaudron sont des manières de faire manuelles. Des fromages « pur brebis » et du greuil sont les produits d’Agnès Houret. La vente se fait à Oloron à « L’Epicerie et Cie » et des livraisons à domicile à Pau et Salies avec du fromage prêt découpé de 500g. Ces tournées ont été mises en place pendant le confinement et continue encore aujourd’hui.