Replay du vendredi 27 novembre 2020

Au fournil de Véro et Lolo nommé "Boulanger de France" à Mimizan

"Au Fournil de Véro et Lolo" à Mimizan se bat depuis des années pour faire perdurer le savoir-faire artisanal de leur métier. Le titre de "Boulanger de France" vient récompenser ce travail de longue haleine.

Le fournil de Laurent et Véronique Rigouin à Mimizan, nommé "Boulanger de France"
Le fournil de Laurent et Véronique Rigouin à Mimizan, nommé "Boulanger de France" - Fédération de la boulangerie pâtisserie des Landes

Depuis 10 ans, Laurent et Véronique Rigouin vous accueillent dans leur fournil à Mimizan. Un lieu qu'ils voulaient ouvert, en proposant aux clients de participer à la fabrication du pain. Pour des questions d'hygiène, ça n'a pas été possible, mais le professionnel est très présent dans la boutique et répond à vos questions.
Il y a quelques jours, la boulangerie a été décorée du titre de "Boulanger de France". Grâce à l'aide de la fédération de la boulangerie des Landes, ils se battent pour faire perdurer une tradition, celle d'un métier authentique. Laurent Rigouin se battant également contre les "faiseurs de pain", qui proposent des produits industriels.
Le fournil travaille en circuit court avec de nombreux producteurs locaux notamment pour les oeufs, la farine et les légumes.....   

La charte "Boulanger de France"

« Boulanger de France » est une initiative de la seule organisation professionnelle représentant et défendant les 33 000 artisans boulangers pâtissiers : la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française.

Un Boulanger de France s’engage :

• A fabriquer lui-même tous ses pains,

• A fabriquer lui-même croissants, pains au chocolat (ou chocolatines), pains aux raisins (ou escargots), brioches, pains au lait, galettes des rois (ou gâteaux des rois), éclairs, religieuses, millefeuilles, Paris-Brest, opéras, tartes aux fruits, flans, chaussons aux pommes, quiches, pizzas et sandwiches.

• A respecter un taux de sel inférieur ou égal à 18g par kg de farine pour tous les pains.

• A fabriquer le pain avec un pétrissage peu intense et une fermentation lente pour conserver les arômes et augmenter la conservation.

• A privilégier les circuits courts d’approvisionnement et les produits de saison. 

Ce qui différencie un artisan Boulanger de France d’un vendeur de produits de boulangerie industrielle, c’est « le fait-maison ». Un artisan Boulanger de France est fier de fabriquer ses pains, sa viennoiserie, ses pâtisseries et sa restauration boulangère.

Cette charte marque l’identité de la boulangerie artisanale : une véritable opportunité pour la profession répondant aux attentes des consommateurs :  12 millions au quotidien.