Replay du jeudi 28 mai 2020

Thomas Mathio constate une recrudescence des consommateurs vers les circuits courts.

Avec les légumes et les fruits de saison, les consommateurs se sont rendus compte que c'est tellement mieux de consommer des produits qui ont du goût, à un prix abordable.

C'est encore pour un peu de temps, la saison des asperges !
C'est encore pour un peu de temps, la saison des asperges ! © Maxppp - Fabien Cottereau

Les gens depuis quelques années, se rapprochaient des producteurs et des circuits courts, et aimaient bien demander comment on récolte tel légume, sollicitaient le petit conseil cuisine, et cette tendance s'est accélérée avec le confinement. Il y a une prise de conscience du consommateur que le circuit court c'est faire travailler directement le producteur, sans intermédiaire. C'est aussi rencontrer les gens et renouer du lien social (pendant le confinement et après), comme on le faisait autrefois, aller chercher ses légumes chez le voisin qui produit et discuter avec lui. Les gens se sont reconnus dans cette façon de faire. 

Des fraises avant les légumes et les fruits d'été.
Des fraises avant les légumes et les fruits d'été. - Fabien Cottereau

Après le confinement, les habitudes ont perduré et les consommateurs ont repris aussi le chemin des fourneaux ! Et puis, avec les légumes et les fruits de saison, ils se sont rendus compte que c'est tellement mieux de consommer des produits qui ont du goût à un prix abordable.