Replay du vendredi 12 juin 2020

Circuits courts en Vendée : le sel du Gois

- Mis à jour le

Au sud de la Loire, les saulniers ramassent le sel en comptant souvent sur la météo pour obtenir une récolte satisfaisante. Petite halte au Marais de la Pétillère, chez Sylvain Daubisse.

Le métier de saulnier est un métier de patience, avec l'alliance de la météo
Le métier de saulnier est un métier de patience, avec l'alliance de la météo - Les sauniers de l'Ile de Ré

Cultiver, ramasser, conditionner. A première vue, le métier du sel pourrait ressembler à n'importe quelle autre activité agricole. Mais à y regarder de plus près, le vent intervient aussi en plus de la météo classique. 

Installé depuis 15 ans dans le marais de la Pétillière à Beauvoir-sur-Mer en Vendée, Sylvain Daubisse compte plus que jamais sur un temps sec mais surtout sur le vent pour lui donner le meilleur sel. Il est saulnier, car il exerce au Sud de la Loire et non au Nord du fleuve, comme les paludiers.

Le sel du producteur au consommateur 

Tout près du passage du Gois qui mène à Noirmoutier, il privilégie le circuit-court. Certains clients passent en direct à la cabane, appelée la salorge. Mais il livre aussi dans les commerces et supermarchés alentours. 

Le marais de la Pétillière propose aussi des visites guidées
Le marais de la Pétillière propose aussi des visites guidées - Le Marais de la Pétillière-Sylvain Daubisse

Sylvain Daubisse a bien compris aussi que les touristes de passage sur la route de Noirmoutier étaient bien curieux de découvrir le marais et la poésie autour de cette pratique ancestrale. Alors, il a imaginé des parcours dans son marais, avec démonstrations au programme.

Sans oublier la petite végétation qui pousse sur le rebord des bassins. Parmi elles, la salicorne, petit condiment naturel à déguster comme haricots verts ou en accompagnement apéritif.

Le Marais de la Pétillière

La page facebook du Marais de la Pétillière 

Mots clés: