Replay du vendredi 3 juillet 2020

Circuits courts en Vendée : Delphine, une maraîchère en reconversion sur l'Ile-d'Yeu

- Mis à jour le

Delphine Paniagua travaillait auparavant dans l'administration en région parisienne. De retour sur l'Ile d'Yeu il y a trois ans, c'est sur la terre de ses ancêtres qu'elle se lance en permaculture.

Delphine Paniagua, a posé ses valises à l'Ile d'Yeu sur un terrain en parmaculture
Delphine Paniagua, a posé ses valises à l'Ile d'Yeu sur un terrain en parmaculture - Delphine Paniagua

Sa grand-mère était Ilaise. C'est l'une des raisons pour lesquelles Delphine Paniagua a posé ses valises à l'Ile d'Yeu il y a trois ans, après plusieurs décennies à Nantes. Maraîchère, Delphine pratique la permaculture,  respectueuse des écosystèmes, biologique et sans arrosage

Et elle plante des semences paysannes qui résistent à la sécheresse. De quoi privilégier la vente directe, en circuit court sur son Ile. Une reconversion qui commence après le prêt d'un terrain, puis les plantations de plusieurs de nombreux plants de fruits et légumes qu'elle a laissés pousser en autonomie.

Delphine Paniagua est située au centre de l'ile, au niveau de Ker Pissot. Ni arrosage, ni pesticide, une aubaine pour le consommateur qui découvre un goût pur et sans additifs, gorgé du soleil de sud Vendée.  L'objectif pour Delphine est d'acclimater des variétés de tomates, de concombres, de melon, courgettes, poireaux, pastèques, piment, laitue, et oignons. 

Et sur l'Ile qui a la consistance d'un caillou d'un côté et de sable de l'autre, l'entreprise est ardue puisque sur l'Ile d'Yeu,  l'eau potable vient du continent. Beaucoup de contraintes qui nécessitent des semences paysannes capables de s'adapter au sol, et au climat spécifique de la région. Par cette pratique, Delphine pourra replanter ses graines l'année suivante pour les acclimater à la terre de l'Ile D'yeu. 

Résultat : des fruits et légumes riches en nutriments. Et de la vente directe qui commence à séduire de plus en plus d'Ilais. A l'entrée du terrain de deux hectares, avant de réinvestir les terres de sa famille (terres qui lui appartiennent depuis plusieurs générations), un panneau indique la vente directe. Et un échange bienvenu avec la maraîchère.

Pour contacter Delphine : 06 33 00 15 83