Replay du jeudi 6 mai 2021

Le domaine viticole Senat adapte sa distribution à la crise sanitaire avec plus de circuit court

Pour les viticulteurs comme pour les autres acteurs de la filière agroalimentaire, les différents confinements et les mesures sanitaires ont impacté les circuits de distribution habituels. Plus de salons, moins d'accueil à la propriété, mais davantage de commandes sur internet.

Charlotte Senat avec deux des cuvées élaborées par son mari Jean-Baptiste.
Charlotte Senat avec deux des cuvées élaborées par son mari Jean-Baptiste. © Radio France - A.W.

Charlotte Senat forme avec son vigneron de mari un tandem qui se complète. A lui le travail de la vigne et l'élaboration du vin, à elle la communication et le marketing. Elle a lancé il y a une quinzaine d'années le Vin de mes amis, une structure qui fédère des vignerons et organise des dégustations pour les professionnels. A destination des pros également, mais aussi des particuliers, les salons sont des événements importants pour l'activité économique et la visibilité du domaine Senat. Mais la crise sanitaire a eu raison de ces rencontres conviviales et de la vente de leurs vins qui était destinée aux restaurateurs. Qu'à cela ne tienne, Charlotte et Jean-Baptiste peuvent compter sur les liens forts qu'ils ont développé au fil des ans avec un réseau de cavistes et de distributeurs spécialisés. Par ailleurs, les clients qui ne peuvent plus venir au domaine pour déguster se rabattent sur les commandes en ligne.

Le marketing, c'est aussi des étiquettes modernes, et des noms de cuvées originaux, comme Ornicar, Les amis de ma soeur ou Le bois des merveilles.
Le marketing, c'est aussi des étiquettes modernes, et des noms de cuvées originaux, comme Ornicar, Les amis de ma soeur ou Le bois des merveilles. © Radio France - A.W.
Mots clés: