Replay du mardi 23 juin 2020

La ferme des Aubracs à Saint-Michel-de-Maurienne avec Sylvain Colly, il fabrique du Broutard Mauriennais

Sylvain élève des vaches de race Aubrac en Maurienne et commercialise la viande en vente directe. L'exploitation de petite taille puisque composée d’une trentaine de vaches et d’un taureau, est implantée à St Michel de Maurienne.

Ferme des Aubracs
Ferme des Aubracs - Ferme des Aubracs

La page Facebook de la Ferme des Aubracs 

La vache Aubrac, cette petite montagnarde du Massif Central, jadis élevée à la fois pour le lait et la viande, est aujourd’hui orientée vers la production bouchère. Les qualités gustatives et nutritionnelles de sa viande sont désormais reconnues.
Nos bêtes sont nourries l’été à l’herbe de nos alpages de Bonneval-sur-Arc et de St Michel-de Maurienne , et consomment uniquement du foin produit sur la ferme durant l’hiver .
Pour la fertilisation de nos prés de fauche et pâturages, nous utilisons exclusivement l’épandage du fumier produit sur notre exploitation.
La rusticité de notre troupeau est également primordiale pour nous puisque nous avons fait le choix de soigner nos animaux le plus naturellement possible, par l’homéopathie ou la phytothérapie (sauf impossibilité). Ainsi, nous n’utilisons pas de techniques chimiques de manière préventive comme les vermifuges, et ne vaccinons pas nos animaux.

LE BROUTARD MAURIENNAIS : UNE VIANDE AU GOÛT UNIQUE
Nos broutards sont des veaux qui naissent entre janvier et avril, qui tètent leur mère et mangent l’herbe de nos montagnes jusqu’à l’âge de six à huit mois , ce qui correspond à la période de l’année où ils sont abattus.
La viande, d’apparence plus rouge que le « veau de lait » traditionnellement commercialisé, a un goût unique , à mi-chemin entre veau et bœuf , tout en restant plus tendre que ce dernier. Nos animaux ne sont jamais séparés de leur mère, et ne consomment aucun aliment complémentaire. Cela vous assure une viande persillée, mais sans gras superfl