Replay du lundi 27 juillet 2020

Escargouilles, élevage d’escargots à Blanzay

- Mis à jour le

Dans le Sud Vienne à Blanzay au lieu-dit la Mimaudière, Catherine Hugault et son mari partagent leur 6 000 mètres carrés de terrain avec 200 000 locataires à coquilles et antennes. Une passion qu'ils partagent avec nous et dont vous profitez grâce à leurs délicieux produits.

Catherine Hugault d'Esacrgouilles et ses escargots
Catherine Hugault d'Esacrgouilles et ses escargots

Nous l'ignorons souvent mais la plupart des escargots que nous mangeons ou achetons sont originaires de l’étranger ce qui est bien dommage car tout près de chez nous des producteurs locaux se plient en quatre pour produire en circuits courts de délicieux produits…

Escargots en circuits courts à 50 kilomètres de Poitiers

C’est le cas de Catherine Hugault, hélicicultrice de son état, c’est-à-dire éleveuse d’escargots comestibles que vous retrouvez sous le nom d'Escargouille ! Dans la campagne blanzéenne, au cœur du hameau de la Mimaudière, Catherine et ses escargots s’épanouissent depuis 2010. A cinquante kilomètres au Sud de Poitiers, entourée de petit bois paisibles, elle y élève ses 200 000 escargots. Un chiffre qui peut vous paraître important et pourtant 200 000 escargots est considéré comme un « petit élevage » dans la profession.

200 000 escargots est considéré comme un « petit élevage » dans la profession.

Un élevage d'escargots
Un élevage d'escargots © Getty

Avec son mari Marcel, Catherine vous accueille sur la ferme pour vous vendre sa production mais également le temps d'un week-end puisqu'ils vous proposent de loger sur place dans leurs chambres d’hôte. Le couple élève ses escargots juste derrière sa maison, une vieille bâtisse des années 1900/1930 en pierres apparentes avec de beaux volets bleus et une véranda en bois,pierres et verre où vous profitez d’un bon repas ou de la douceur d’une soirée d’été.

Faire croire aux escargots que le printemps est en février

Sur leur terrain de 6 000 m2, Catherine et Marcel font toute leur production de A à Z et on ne peut pas dire que leurs escargots soient malheureux. Ils chouchoutent leur petits protégés et particulièrement lors de la période de reproduction avec laquelle ils filoutent un peu. En effet, pour ramasser les escargots avant les gelées, ils "trichent" avec le climat en leur faisant croire en février/mars que c’est le printemps. Ils les placent alors sur ce qu’on appelle « la table de reproduction », une table avec des recoins cachés et chauffés. Nos escargots font leur affaire et leurs petits éclosent quelques temps plus tard en avril dans les parcs herbeux où ils vont pouvoir manger toute l’herbe qu’ils veulent car nos producteurs mettent un point d’honneur à ne pas les nourrir (ou très peu) avec des farines.

Pour ramasser les escargots avant les gelées, ils "trichent" avec le climat en leur faisant croire en février/mars que c’est le printemps.

Pour l'abattage là encore tout est fait sur place : les escargots sont endormis sous des ventilateurs, entrent en hibernation puis sont ébouillantés et transformés sur place. Tout cela permet à nos bestioles poitevines de conserver un bon goût d’escargot sauvage. Un goût que vous retrouvez dans les terrines, confits, garnitures pour vol-au vent et brochettes et barquettes d’escargots en sauce en vente à la ferme.

Terrines, confits, garnitures pour vol-au vent et brochettes et barquettes d’escargots en sauce sont en vente à la ferme.

Un plat d'escargots
Un plat d'escargots © Getty

Visites improvisées ou visites-dégustation sur rendez-vous

Pour vous régaler et visiter la ferme, rendez-vous dans le Sud Vienne à Blanzay au lieu-dit La Mimaudière. Catherine et Marcel vous accueillent pour des visites-dégustation de groupes sur réservation. Tous les mercredis vous pouvez également passer directement à la ferme, y compris cet été, entre 10h et midi pour une visite gratuite improvisée.

Tous les mercredis vous pouvez également passer directement à la ferme, y compris cet été, entre dix heures et midi pour une visite gratuite improvisée.

Catherine hugault sur son élevage d'escargots
Catherine hugault sur son élevage d'escargots

Vous retrouvez également les escargots de Catherine et Marcel en vente un mardi sur deux au marché de la ferme de la Reversaie à Romagne de 17h30 à 19h30.