Replay du lundi 3 août 2020

La Ferme de Tom, cultiver autrement à Lorigné

- Mis à jour le

En Deux Sèvres à Lorigné, à une heure de route au Sud de Poitiers la Ferme de Tom vous propose non seulement ses fruits et légumes bios et de plein champ en circuit court mais c'est surtout un peu plus qu'une ferme...

Un cultivateur dans son champ
Un cultivateur dans son champ © Getty

Au lieu-dit La Mothe tout près de Lorigné, La Ferme de Tom produit et vend depuis février 2019 quelques œufs mais surtout des fruits et légumes issus du "maraîchage vivant".

Un futur banquier qui a décidé de se rapprocher de la nature

A 50 kilomètres au sud-est de Niort, Tom Thieblin s’est installé en compagnie de ses huit poules, de sa vingtaine de ruches et de sa chatte qui n’épargne pas les rats. Dans un petit vallon entouré de bois et de champs de blé et de colza il a créé une ferme qui est un véritable lieu de vie où l’on essaie de repenser notre rapport à la nature et aux êtres vivants qui nous entourent.

Normand d’origine, Tom s’est installé depuis février 2019. Il se destinait à l’origine à travailler dans l’univers de la banque mais il en a très vite abandonné l’idée, notamment parce qu’il a été fasciné par la rencontre avec des fermiers chez qui il a travaillé en woofing. Le woofing c’est initialement une façon de travailler tout en voyageant et c’est un réseau de fermes, généralement bios, où vous apprenez le métier en échange du gîte, du couvert. Aujourd’hui il accueille lui-même des woofers, six en ce moment à qui il accorde beaucoup de liberté et qu’il tient à remercier pour leur travail. C’est par exemple Simon, l’un de ses woofeurs actuels qui a eu l’idée de nous contacter à France Bleu Poitou, pour faire connaître la ferme.

Il se destinait à l’origine à travailler dans l’univers de la banque mais il en a très vite abandonné l’idée, notamment parce qu’il a été fasciné par la rencontre avec des fermiers chez qui il a travaillé en woofing.

Des fermiers en woofing
Des fermiers en woofing © Getty

Le « maraîchage vivant », protéger et enrichir le sol pour ne même plus avoir besoin de bouillie bordelaise

Un état d’esprit que la ferme n’applique pas seulement aux relations humaines mais également à la façon de cultiver les fruits et légumes car, avec son projet de ferme Tom cherchait initialement une façon de se rapprocher de la nature, notamment dans l’idée de devenir autonome, pour son alimentation mais aussi en énergie. Tom cultive donc ses fruits et légumes selon la technique dite du « maraîchage vivant ». Cette technique consiste à améliorer la qualité de la terre en y ajoutant de la matière organique, herbes, foin, feuilles mortes qui protègent et enrichissent le sol à tel point qu’il n’y a besoin d’aucun traitement, pas même de bouillie bordelaise !

Il utilise également un maximum de « low-tech » c’est-à-dire des techniques agricoles, généralement tombées en désuétudes et qui demandent peu d’énergie et sont donc plus écologiques.

Un agriculteur dans son champ
Un agriculteur dans son champ © Getty

Il utilise également un maximum de « low-tech » c’est-à-dire des techniques agricoles, généralement tombées en désuétudes et qui demandent peu d’énergie et sont donc plus écologiques. Pour goûter ce que cela donne, les oignons, échalotes, salades, courgettes, prunes, figues, raisins et noix décortiquées de la Ferme de Tom sont en vente directe à la ferme les vendredi et samedi de 15 heures à 19 heures lieu dit-« La Mothe », en périphérie du village de Lorigné !

La ferme de Tom organise également des visites en partenariat avec le camping municipal du Puy d’Anche de Sauzay-Vaussay et vous accueille pour une balade-cueillette afin de découvrir la philosophie du lieu et mieux comprendre comment se pratique ce fameux maraîchage vivant.