Replay du mercredi 26 août 2020

Mijotées de la belles, conserves de légumes pleines d'amour à Verrines-sous-Celles

- Mis à jour le

Valérie Pineau vous propose ses délicieuses conserves de légumes à Verrines en Deux-Sèvres avec son entreprise « Les Mijotées de la Belle ».

Mijotées de la Belle
Mijotées de la Belle

Valérie oui, mais, elle y tient : "pas Valérie toute seule". Car Valérie ne va pas sans Jean-Jacques, sa « béquille » qui l’a aidé à créer "Les Mijotées de la Belle". Une sacrée béquille en effet puisque Jean-Jacques qui était maraîcher lui a aussi fait découvrir la cuisine des légumes mais aussi la cuisine tunisienne, espagnole ou encore croate qu’il a  adopté lors de ses nombreux voyages de jeunesse. A Verrines-sous-Celles en Deux-Sèvres à 30 kilomètres au sud-est de Niort, Jean-Jacques a produit pendant 34 ans les légumes que cuisinait Valérie puis il a pris sa retraite il y a un an mais Valérie continue elle ses mijotées pour notre plus grand plaisir… Comme le résume Valérie, elle et son Jean-Jacques ont 55 ans dont 30 ans d’amour des légumes et des saveurs de la Méditerranées… 

1 500 bocaux de légumes par an

Et pourtant la licence d’histoire de Valérie ne la destinait pas particulièrement à ce métier… Soudeuse, plieuse de tôle à la Celle-sur-Belle, projectionniste, Valérie a eu mille vies mais nous dans le Poitou on est bien contents qu’elle se soit finalement arrêtée sur la production de plats mijotés en circuits courts. Depuis 2013 elle nous propose donc ses bocaux et en écoule jusqu’à 1 500 par an. Elle propose notamment des légumes tout simple, grillés avec de l’huile d’olive ou des recettes plus élaborées comme son coulis de poivron du caviar d’aubergine ail et cumin ou encore un farci poitevin version végétarien. Quand le froid sera revenu vous pourrez aussi profiter de ses 4 soupes orties, carottes potimarron ou minestrone avec mogettes du marais.

Mijotées de la Belle
Mijotées de la Belle

Légumes cuits au four à bois familial

Toutes ses recettes sont  à base de légumes qu’elle grille dans son four à bois, un four duquel elle a été éloignée petite parce durant les cochonnailles son grand-père l’utilisait mais plutôt avec les garçons. Aujourd’hui c’est la revanche puisque Valérie le fait chauffer à fond avec ses légumes depuis 2013, date de la création des Mijotées de la Belle. Vous retrouvez les bocaux de Valérie dans la Vienne au Plaisirs Fermiers de Poitiers à l’épicerie de Vivonne « Brin de Pierre » et en Deux-Sèvres à Mogettes et Cie à Niort ou encore aux Amis du Marais sous les halles.

Mijotées de la Belle
Mijotées de la Belle