Replay du mardi 11 août 2020

Un site, des aides : le département des Deux-Sèvres soutient le circuit court

- Mis à jour le

Depuis le mois de mars le département des Deux-Sèvres a lancé un fond d’aide doté ainsi qu’un site Internet pour rapprocher agriculteurs et consommateurs et favoriser la vente en circuits courts.

Mon marché local 79, le site mis en place par le département des Deux-Sèvres
Mon marché local 79, le site mis en place par le département des Deux-Sèvres

Durant le confinement, afin d’aider les exploitants à vendre leur production, le Département des Deux-Sèvres a ouvert le site internet Monmarchelocal79.fr. Sur ce site vous retrouvez plus de 230 annonces postées par des producteurs et commerçants qui pratiquent la vente directe en drive ou livraison. Plus de 25 000 visiteurs ont déjà profité de cette plateforme pour repérer où aller acheter leur paniers de fruits et légumes, colis de viande ou poissons pour se régaler près de chez eux, favoriser l’économie locale et l’emploi dans la région. 

Plus de 25 000 visiteurs ont déjà profité de cette plateforme pour repérer où aller acheter leur paniers de fruits et légumes, colis de viande ou poissons pour se régaler près de chez eux, favoriser l’économie locale et l’emploi dans la région.

Mon marché local 79, site mis sur pied par le Département des Deux-Sèvres
Mon marché local 79, site mis sur pied par le Département des Deux-Sèvres

Pain, viande, boissons alcoolisées ou non, fromages, volailles et même plants ou semences… Tout ou presque se produit et s’achète en circuits courts. Sur le site, vous n’avez plus qu’à chercher les producteurs par produit ou sur une carte du département des Deux-Sèvres afin de repérer les fermes et points de vente les plus proches. 

Un engouement  pour le circuit court en recul depuis le déconfinement

Le circuit court, qui en plein boom depuis le confinement, semble malheureusement en recul depuis quelques semaines. De nombreux producteurs; inquiets, nous confient qu’ils sentent une baisse des commandes depuis début juillet. Après un engouement certain pendant le confinement, près de deux-tiers des consommateurs qui achetaient alors en circuits courts pendant le confinement semblent avoir depuis repris le chemin des supermarchés où l’on trouve « tout, tout le temps et tout de suite ».

Après un engouement certain pendant le confinement, près de deux-tiers des consommateurs qui achetaient alors en circuits courts semblent avoir depuis repris le chemin des supermarchés où l’on trouve « tout, tout le temps et tout de suite ».

Un consommateur en supermarché
Un consommateur en supermarché © Getty

Jusqu'à 6 000 € d'aide par producteur pour aider la vente directe

Mais beaucoup restent optimistes car le circuit court continue clairement de se développer et les producteurs s’organisent, avec l’aide des collectivités locales, pour proposer une offre toujours plus variée et adaptée à la demande des consommateurs. Dans cette optique, le département des Deux-Sèvres vient de  mettre en place un fond d’aide doté de 300 000 euros. Ce fond permettra de verser jusqu’à 6 000 euros par agriculteur afin de les aider à acquérir le matériel nécessaire au développement d’une activité de vente directe. Par exemple un terminal de paiement bancaire, du matériel pour emballer les aliments ou encore des balances, glacières ou panneaux de signalisation pour indiquer la vente en direct. 

Le département des Deux-Sèvres vient de  mettre en place un fond d’aide doté de 300 000 euros qui permettra d'aider à acquérir le matériel nécessaire au développement d’une activité de vente directe comme un terminal de paiement bancaire

Si vous êtes un producteur deux-sévrien et que vous souhaitez développer votre activité de vente en circuits courts, sachez que vous pouvez déposer votre dossier de demande d’aide jusqu’au 31 décembre 2020. Côté consommateurs, direction le site Monmarchelocal79.fr pour trouver les producteurs en circuits courts près de chez vous !

Une vente en circuit court
Une vente en circuit court © Getty