Conseil santé bien-être

Du lundi au vendredi à 6h12 et 9h47

surdoué ?
surdoué ? © Getty - Getty

C'est quoi un surdoué?

Diffusion du vendredi 31 janvier 2020 Durée : 2min

C'est un sujet à la mode, beaucoup de parents hurlent, à qui voudra l’entendre, que leur enfant est surdoué ! C'est parfois une belle excuse en cas d’échec scolaire ou de comportement caractériel, mais parfois c'est la réalité comme nous l'explique le docteur Jean-Jacques Erbstein :

On a déjà parlé d’autisme, d’Asperger, mais les cousins surdoués dans tout ça ?

Sujet à la mode et beaucoup de parents hurlent à qui voudra l’entendre, la douance de leur enfant, souvent une belle excuse en cas d’échec scolaire ou comportement caractériel

Idées reçues : les 2 stéréotypes

1 - l’enfant (ou adulte) à lunettes, premier de la classe, qui a réponse à tout, et saute des classes, et obtient son BAC à 10 ans, passe ses loisirs à jouer aux échecs, réussit tout ce qu’il entreprend, transforme en or tout ce qu’il touche  et finit forcément une carrière brillantissime dans un domaine high level parmi les élites…  

2 - Enfant/adulte malheureux,en échec scolaire car pas à sa place, incompris, toujours en pleine souffrance et autres névroses 

La réalité n’est pas si simple  : au cas par cas, comme tous les non surdoués ! 

                        - Le surdoué est d’ailleurs rarement une bête de concours et peut enchainer les échecs (importance de l’entourage, éducation, aléas de la vie, etc) 

                        - Beaucoup sont nuls en classe, ont des carrières totalement insignifiantes, et passent inaperçus : EINSTEIN !!

            - L’intelligence n’est pas quantitativement supérieure mais juste qualitativement différente !

            - Un surdoué peut être psychologiquement confondu avec un schizophrène s’il est en souffrance, ou non reconnu : repli sur soi, paranoïa, pensées désorganisées, problèmes de concentration…

           - un surdoué peut être heureux et vivre comme tout le monde ! 

Il y a pleins de surdoués différents : multi taches, intelligents,  passionnés,empathiques, gentils, résilients,  avec des pensées en arborescence, tout le temps…Sont visionnaires, intuitifs, rapides, débordent d’idées, s’adaptent vite, comprennent vite, aiment apprendre seuls, se sentent en décalage avec les autres, ont du mal avec la hiérarchie etc.

Il y a surtout 2 formes de zèbres : 

2 personnalités bien distinctes malgré leurs points communs : les scientifiques ont découvert 2 fonctionnements cérébraux un peu différents quand même 

Les laminaires : QI plutôt homogène, plaisir pour apprendre, travailleur, bon élève, exigeant, démarche analytique, réussit brillamment,  bon relationnel, esprit de compétition, stable, plus solide, plus adaptable, sujet à l’anxiété de la performance  / au surmenage, ils sont ouverts aux autres, empathiques, explorateurs, ils vivent bien mieux leur « don » / différence que les complexes… 

Les complexes :  intelligence inégale partout, résultats hétérogènes aux tests : l’émotionnel prend souvent le dessus ! démarche intuitive,  besoin de comprendre pourquoi il doit apprendre, tout doit avoir un sens, besoin de stimulation, aime savoir mais pas forcement travailler pour savoir,  manque d’estime de soi, doutes, turbulences émotionnelles, créatif, hypersensible, difficulté de socialisation-communication, généreux, attachant,  grandement naïf, a tendance à chercher sa place dans la société, atypisme mal vécu, sujet aux difficultés d’apprentissage, parfois « DYS » etc…

           - ce profil a souvent besoin de thérapie psy d’ailleurs 

Pour en savoir plus lisez les aventures de Philibert et Juliette :P

Attention un enfant dit précoce ne devient pas systématique un adulte surdoué. Il peut juste être un certain temps en avance sur son âge, sur les autres, et ensuite retrouver une « normalité ». 

Seuls les psys peuvent se permettre d’établir le diagnostic et non les parents à la lecture des caractéristiques typiques qu’on voit partout.