Conseil santé bien-être

Du lundi au vendredi à 6h12 et 9h47

Ado s’empiffrant devant la télé !
Ado s’empiffrant devant la télé ! © Getty - Getty

Nos ados sont de plus en plus gros !

Diffusion du mardi 17 septembre 2019 Durée : 2min

Le ministère de la Santé a publié, fin août, les résultats d'une enquête nationale menée en 2017 dans les classes de troisième des collèges de France. Les résultats sont édifiants : près d'un quart des adolescents français (14-15 ans) sont soit en surcharge pondérale, soit obèses.

Elle est deux fois plus fréquente chez les adolescents qu’il y a 30 ans

- 18% des ado en classe de 3eme sont en surcharge pondérale, dont plus d’un quart sont obèses

Causes : certains facteurs génétiques, et certains troubles (hormonaux, hypothyroïdies, cushing) : mais cela reste rare 

La plupart du temps : manque d’activité physique et surconsommation de calories (manger trop gras, trop sucré, trop tout court.) et le temps passé devant les écrans souvent à grignoter au lieu de bouger 

Selon l’étude de la direction de la recherche : l’obésité toucherait davantage les jeunes filles à l’âge du collège et sont en grande parties liées aux inégalités sociales 

            - les enfants d’ouvriers ont 2 fois plus de probabilités que les enfants de cadres de développer une surcharge pondérale

                        - beaucoup ne prennent pas de petit déjeuner, 

                        - le repas de midi c’est sandwich sur le pouce au lieu d’un vrai déjeuner chez soi ou à la cantine 

                    - 63% des enfants d’ouvriers déclarent pratiquer un sport en dehors du cadre scolaires,

- contre 84% chez les enfants de cadres

                        - les enfants d’ouvriers passeraient plus de temps devant les écrans aussi

Les personnes avec moyens financiers plus limités ont tendance à s orienter vers des produits riches en énergies, car mois chers que les fruits et légumes.. L accès aux activités physiques-club est souvent impossible en raison du coût là encore

Traitement et prévention

équilibre alimentaire, moins de temps devant les écrans/grignotage, sport même si pas en clubs…

s’y prendre bien avant l’adolescence !