Replay du vendredi 3 janvier 2020

Le syndrome du loup garou, ça existe vraiment !

- Mis à jour le

On appelle ça le syndrome du loup garou. Le docteur Jean-Jacques Erbstein nous parle de l'hypertrichose.

Le docteur Jean-Jacques Erbstein, chroniqueur du Conseil Santé Bien-être
Le docteur Jean-Jacques Erbstein, chroniqueur du Conseil Santé Bien-être © Radio France - France Bleu Sud Lorraine

L'hypertrichose c'est quoi ?

Syndrome du loup garou

 hyperpilosité anormale, sans rapport avec les hormones mâles : augmentation de la quantité de poils partout sur le corps, chez les hommes et chez femmes et enfants

- les poils peuvent être fins ou épais, clairs ou foncés, longs ou courts/ras..

- Peut-être généralisée sur tout le corps ou limitée à certaines parties 

- Le syndrome d’AMBRAS, une hypertrichose particulière, la plus sévère et congénitale : maladie très rare, qui recouvre le corps entier de poils soyeux et abondants, pouvant atteindre plusieurs centimètres. Visage et dentition peuvent être déformés.

Causes congénitales ou acquises 

            - congénitales suite mutation de gènes, héréditaires 

            - métaboliques  : porphyrie 

            - paranéoplasiques  / complications de cancer 

            - nutritionnelle ( troubles alimentaires : anorexie, dénutrition, boulimie..)

            - iatrogènes : antibiotiques, diurétiques, immunosuppresseurs, vasodilatateurs...

Traitement

            - rechercher et traiter la cause : arrêt d’un médicament par exemple

            - traitements esthétiques non médicamenteux : épilation, laser ou crème ou rasage, décoloration…

            - soutien psy 

(- A ne pas confondre avec l’hirsutisme qui concerne les femmes et les enfants :  la pilosité foncée et épaisse se développe de façon excessive dans les endroits non sensés être poilus chez eux, mais typiques de pilosité masculine : moustache, thorax, épaule, dos…

            - excès d’hormones androgènes

            - touche jusqu’à 15% des femmes )

Mots clés: