Replay du jeudi 5 mars 2020

Les punaises de lit, c'est chez les gens sales?

- Mis à jour le

Les punaises de lit envahissent nos intérieurs. Comment les reconnaître, que faire en cas de piqûre, comment s'en débarrasser ? Voici les conseils du docteur Jean-Jacques Erbstein :

punaise de lit
punaise de lit © Getty - Getty

Punaises de lit, quel est le problème ?

En pleine recrudescence : 400 000 sites (logements et hôtels)  traités en 2018 et une hausse de 30% pour 2019 !

Ces punaises mesurent 6 à 10mm, ressemblance avec un pépin de pomme ; visibles à l’oeil nu 

Leurs oeufs mesurent 1mm, ils sont blancs (une femelle pond 2 à 4 oeufs/jour)

Leurs déjections laissent des traces noires sur le matelas

Réputation d’être présentes dans les lieux sales, connotations manque d’hygiène….

PAS DU TOUT ! 

            - aiment avoir un environnement chaud, sont attirées par les vibrations et le CO2 que l’on dégage 

            - on les amène nous même : transport de meubles d'occasion, échanges de vêtements, retour d’hôtel / Air Bn’B...

            - se retrouvent dans les matelas, mais aussi meubles en bois, recoins, fauteuils…

            - elles n’aiment pas la lumière
 

Sont-elles dangereuses pour la santé ?

  • - Elles ne nous transmettent aucune maladie infectieuse
  • MAIS ceci dit elles mordent pour se nourrir de notre sang
  •            - au visage, cou, mains, bras..
  •            - elles le font tous les 3 à 7 jours
  •            - tenaces, elles peuvent vivre plus d’un an sans « manger » ! 
  •            - Capables de piquer plus de 90 fois une personne en une nuit !!!
  •            - on remarque pas les morsures dans la plupart des cas
  •            - certaines personnes a la sensibilité accrue peuvent toutefois présenter des signes d’allergies  : plaies rouges et boursoufflées, peuvent être très douloureuses, comme une piqure d’insecte
  •            - souvent il y a plusieurs piqures regroupées en ligne 
  •            - disparait tout seul, ne pas gratter ! 

                    - le grattage peut être responsable de lésions et cicatrices 

Conséquences indirectes sur notre santé malgré tout : 

            - peur, angoisses plus ou moins importantes, insomnies, fatigue, anxiété et retentissements qui en découlent sur la qualité de vie

            - possible isolément par honte d’avoir des punaises chez soi (leur réputation-manque d’hygiène)

Alors que faire ?

Laver literies et vêtements à 60°, nettoyer à la vapeur les murs et recoins, ne pas hésiter à susciter l’intervention de professionnels pour les éradiquer 

Désinfecter les plaies avec un antiseptique eau chaude et savon aussi 
 

Le gouvernement lance donc vendredi une campagne d'information, avec un numéro (0.806.706.806) et un site (stop-punaises.gouv.fr) dédiés

Mots clés: