Conseils bien-être

Du lundi au vendredi à 10h45

Continuer à bouger pour bien vieillir
Continuer à bouger pour bien vieillir © Getty

Comment mieux vieillir avec la sophrologie ?

Diffusion du mardi 11 février 2020 Durée : 5min

Troubles de la mémoire, difficulté de sommeil, perte d’appétit, douleurs... Même si vieillir est inéluctable, il existe des solutions pour mieux faire face à cette étape de la vie.

Mieux vieillir avec la Sophrologie - Ghislaine Morin, cabinet Chavant

Comment la Sophrologie va-t-elle aider à mieux vieillir ?

Tout d’abord, pour mieux vieillir il faut accepter la vieillesse. Vieillir est inévitable, ce qui change c'est la manière dont on le vit.

La sophrologie va accompagner la personne âgée vers l'acceptation de son âge et de ce que cela implique et vers les possibilités qui s'ouvrent à elle. Il sera ainsi plus facile de porter un nouveau regard sur soi, sur ce que l'on peut accomplir, et prendre conscience que l'on peut vieillir dans de façon plus sereine.

En pratique

Dans un premier temps, l'apprentissage sera centré sur la détente. On pourra ensuite travailler sur des problématiques plus ciblées et personnelles selon les besoins. Quelques soit la problématique, on utilisera principalement trois protocoles :

  1. La respiration. Synonyme de vie, la respiration va permettre de régulariser les battements du cœur, équilibrer l'état émotionnel ou encore produire des endorphines. Par exemple en posture de relaxation, les yeux ouverts ou fermés et on effectuera un balayage corporel en visualisation. Si l'on rencontre des blocages ou des tensions, on pourra les évacuer en soufflant, cela permettra d'alléger, de nettoyer le corps puis d'harmoniser les organes vitaux.
  2. La découverte des sens. La séance de sensorialité va permettre de réactiver la mémoire sensorielle. On travaillera ici sur les cinq sens en faisant prendre conscience par exemple de l'odorat, et proposer d'aller chercher dans les souvenirs une odeur qui est synonyme de sécurité. On pourra faire de même avec le toucher et la capacité mémorielle. On ira ainsi chercher des sensations que l'on a connues (une main sur le sable chaud, un tissu...), on aura ainsi une évocation qui met dans le confort et le plaisir. On fera de même pour les autres sens, qu'ils soient toujours présents ou non puisqu'il s'agit ici d'un travail de mémoire.
  3. La posture, l'équilibre
    Pour pallier aux problématiques d'affaissement et de la peur de la chute, on travaillera sur la posture et l'équilibre en prenant conscience de sa verticalité afin de prévoir les chutes en prenant conscience de son ancrage au sol à travers diverses techniques de visualisation basées sur les sensations.

L'exercice des "hémi-corps" est un classique de la sophrologie qui permet de prendre conscience de l'ensemble de son corps et de sa verticalité. En étirant doucement les parties latérales du corps l'une après l'autre, les pieds bien ancrés dans le sol, on se grandit, on corrige sa posture. Pratiqué en routine matinale, cet exercice permet de se sentir plus stable, physiquement et mentalement.

Que la personne âgée ressente des problématiques liées à l'âge ou non, on pourra agir à titre préventif, ou en accompagnement au maintien et/ou à la réactivation de ses capacités afin de lui permettre de rester actrice de sa vie et de retrouver des notions de plaisir au quotidien. La sophrologie et son approche douce et bienveillante sera donc particulièrement intéressante afin que "bien vieillir" se fasse de façon plus sereine.

Mots clés