Replay du vendredi 5 juin 2020

Des abdominaux sans effort avec Sophie Escobar, coach sportif

- Mis à jour le

Bientôt l’été et dans un coin de notre tête, nous pensons... ventre plat et taille affinée… Sophie Escobar, coach sportif, nous propose un exercice tout en douceur, basé sur la respiration.

Respirer pour muscler son ventre
Respirer pour muscler son ventre © Getty

La respiration thoracique gaine et affine notre taille. Elle permet d'avoir un ventre plus plat.

Cette technique est utilisée dans la méthode pilates. 

Elle muscle en douceur le muscle transverse, notre « corset naturel ».

Une fois maîtrisée, la respiration thoracique peut se pratiquer plusieurs fois par jour, n’importe où, au bureau comme en voiture.

La respiration thoracique, à quoi ça ressemble ?

  • À l’inspiration, la partie supérieure de la poitrine se gonfle, les côtes s’écartent et s’élèvent : la cage thoracique s'ouvre largement et les poumons s'emplissent d’air.
  • À l’expiration, la poitrine se relâche, les côtes s’abaissent et s’unissent : la cage thoracique se referme. On creuse le ventre au maximum en amenant le nombril vers la colonne vertébrale.

Pourquoi pratiquer la respiration thoracique ?

  • La respiration thoracique n’augmente pas la pression sur le ventre et préserve donc le périnée.
  • Elle permet d’améliorer l’équilibre.
  • Absence de douleurs lombaires
  • On se renforce en profondeur.
  • Une réduction du stress et des angoisses, grâce à la respiration.

L'exercice

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

  • Allongé sur le dos, les jambes fléchies, les pieds à plats,
  • Inspirez par le nez, en ouvrant la cage thoracique, puis expirez par la bouche, en vidant l’air du ventre en rapprochant le nombril vers la colonne.
  • Faites 5 à 8 respirations complètes en gardant le ventre bien engagé (contraction du muscle transverse).
Mots clés: