Replay du mardi 8 octobre 2019

Comment la sophrologie apaise les acouphènes avec Ghislaine Morin

- Mis à jour le

Cette gêne auditive se manifeste par des bourdonnements, des chuintements, des sifflements permanents ou intermittents ou pulsatiles (battement de cœur) plus ou moins intenses. La sophrologie peut nous aider à les apprivoiser.

-
- © Getty - -

Ghislaine Morin explique la pratique qui va permettre par des exercices simples de dé-focaliser et de travailler (physiquement et mentalement) sur le stress lié à cet acouphène. Apprendre à lâcher prise et détourner son attention de l'acouphène.

Pour cela, la sophrologie  utilise des exercicesApprendre à lâcher prise et détourner son attention de l'acouphène. de respiration, de décontraction musculaire, de visualisation. 

Exercice de décontraction musculaire 

  • En position assise, focalisez-vous sur les muscles d’un secteur précis de votre corps, comme votre pied droit. 
  • Inspirez et contractez précisément ces muscles pendant 8 secondes. 
  • Relâchez-les d’un coup. 
  • Laissez la tension et la douleur s’évacuer pendant que vous expirez lentement. Poursuivez cette progression systématique de votre pied vers la tête. 
  • Ensuite on peut continuer avec de la visualisation en portant l’attention sur les autres sens (vue, l’odorat, le toucher …) ce qui permet de détourner l’attention de l’ouïe.

Recommandations : Association acouphène : Franceacouphene.org  

Livre : Acouphène, les soulager avec la Sophrologie, Patricia Grevi

Mots clés: