Replay du jeudi 27 février 2020

Hypothyroïdie : la naturopathie peut vous aider

La glande thyroïde est une petite glande qui pèse environ 25 grammes se situant à la base du cou au dessous de la pomme d’Adam.

La thyroïde
La thyroïde © Getty

Avec Gersende Clément-Cuzin

Elle sert à quoi ? 

A partir de l’iode, elle sécrète des hormones thyroïdiennes, qu’on appelle T3 et T4, qui contrôlent les fonctions chimiques de l’organisme. Elle a un rôle sur la fréquence cardiaque, la vitesse à laquelle les calories sont brulées, l‘intégrité de la peau, la croissance, la production de chaleur, la fertilité et la digestion. 

Malheureusement il arrive que notre thyroïde dysfonctionne : 

  • Hyperthyroïdie, elle se met à produire trop d’hormones.
  • Hypothyroïdie, elle travaille en sous-régime. 

Symptômes d’une hypothyroïdie

  • Tout est ralenti
  • fatigue majeure en continue, sommeil excessif 
  • constipation 
  • frilosité 
  • prise de poids 
  • chute des cheveux, des poils pubiens, des sourcils… 
  • trou de mémoire, difficulté de concentration, états dépressifs 
  • les traits s’épaississent, le visage s’arrondit 
  • la voix devient rauque 
  • absence de règles, infertilité 
  • douleurs des articulations 

Pourquoi en parler?

Parce qu’on met du temps à la diagnostiquer, et que le temps joue en faveur de l’aggravation de la maladie. On pense souvent que la fatigue qui apparaît en 1er est due aux variations émotionnelles, les femmes étant plus sujettes que les hommes… cycle menstruel, ménopause, syndrome pré-menstruel, accouchement, grossesse… Si on se sent concerné, consulter son médecin qui prescrira une analyse de sang pour mesurer le dosage hormonal. 

La naturopathie en 1ère intention quand le déséquilibre est léger avec accord du médecin.

Le naturopathe proposera : 

Un nettoyage de l’organisme pour lui permettre de se relancer plus facilement . 

Mais aussi de limiter le tabac, maintenir un bon taux de vitamine D, faire l’exercice physique pour oxygéner les cellules, activer la circulation sanguine et ainsi soutenir la thyroïde, trouver les moyens de réduire le stress (le cortisol perturbe les T4), maintenir un bon taux de fer dans le sang. 

La symbolique de cette glande 

La thyroïde est à l’origine de tous les facteurs de croissance. Par exemple dès la formation du fœtus, la thyroïde de la mère doit s’adapter et fabriquer plus d’hormones pour la croissance du bébé et la maturation de son cerveau et de son système nerveux. Sa forme de papillon nous invite à la métaphore de l’insecte du même nom : Elle est l’expression d'un temps de maturation comme la chenille devient chrysalide puis papillon. Son origine étymologique : bouclier, grosse pierre servant de porte. La porte de l’expression de soi, de l’expression de sa créativité. De plus, en énergétique, elle correspond par sa localisation au chakra de la gorge, lieu de naissance de la parole. Ici une hypothyroïdie peut représenter l’impossibilité de dire ou de faire ce que l’on souhaite, dans le sens du non-accomplissement de ses désirs profonds. Sentiment de frustration, « à quoi bon dire ». Le feu du désir en soi s’éteint et le froid envahit le corps car la dynamique vitale ne s’exprime plus. Le manque de confiance en soi nous coupe de l’expression notre vérité ! Des pistes à explorer pour aller mieux et prendre confiance La psychologie positive propose de cultiver le sentiment de gratitude. Selon plusieurs études américaines, la gratitude participe activement à une bonne santé émotionnelle en procurant un sentiment de bien-être durable. Un chercheur à l’université de psychologie de Washington a constaté que la gratitude éloigne la frustration et ouvre à l’optimisme. Selon le psychiatre Christophe André, la gratitude est « bénéfique à l’estime de soi, car elle augmente le sentiment d’appartenance à un groupe, à une collectivité humaine ». Exercice : reconnaître les événements et les personnes qui vous apportent de la joie. Dire Merci. Le soir au coucher faites la liste de tous les petits et grands plaisirs vécus dans la journée. Accepter et reconnaissez les moments difficiles comme des étapes de la vie. 

La voie de l’alimentation vivante et variée est souveraine 

On s’appliquera aussi à consommer des aliments riches en iode.

  • Poissons et fruits de mer
  • Algues ; nori en paillettes dans les vinaigrettes
  • Oeuf, haricots verts, épinards, carottes, emmental, avoine
  • Sel de table enrichi en iode sans exagérer non plus sur sa consommation ! en tyrosine, aa jouant un rôle dans la synthèse des hormones T4
  • Lentilles, pommes-de-terre, amandes, cresson, petits pois, graines de sésame, avocat, banane, noix de cajou, orge.

En zinc

  • Blé complet, avoine, seigle, pois cassés, quinoa, champignons.

En sélénium

Noix du Brésil, champignons, tomates, oignons, ail, œufs.

vitamine E.

Huiles de germe de blé et olive, noisettes, amandes, œufs

Tisanes

Romarin 2/5 + ortie 2/5 + réglisse 1/5 

En fin d’apres-midi

Clou de girofle + cannelle de Ceylan + gingembre à parts égales le matin. Une fois n’est pas coutume, je vous invite à ne pas consommer trop régulièrement des légumes qui freinent l’activité de la glande comme tous les choux, la patate douce, le soja.

Mots clés: