Replay du vendredi 26 juin 2020

La marche active avec Sophie Escobar, coach sportif

Vous n êtes pas adepte de la course à pieds et vous souhaitez perdre quelques kilos et tonifier votre corps, ça tombe bien la marche active est une activité sportive à part entière qui joue un rôle essentiel dans le maintien de la forme et de la santé. Facile et pratique pour se remettre au sport

La marche active est une activité estivale.
La marche active est une activité estivale. © Getty

Sophie Escobar nous explique comment s'y mettre !

Les bienfaits

La marche active, pratiquée de façon régulière  permet de

  • Tonifier ses cuisses  et ses fessiers,  (Les muscles des cuisses et des fessiers sont naturellement sollicités lorsque vous marchez.  Si vous pressez le pas pour atteindre une vitesse moyenne de 6 à 9 km/h, ces muscles se contractent plus intensément et se tonifient progressivement)  
  • De renforcer ses abdos profonds, les muscles spiraux ( ceux de la colonne vertébrale)  
  • De perdre du poids et d’affiner sa silhouette ( en alliant  une alimentation  saine et équilibrée) tout en préservant ses articulations  pour ceux qui ont des soucis articulaires .  
  • D’améliorer son rythme cardio-vasculaire ( diminution  du diabète et du cholestérol et activation de la circulation  sanguine )   
  • Faire du bien à votre mental avec la marche active, elle  permet de s’évader de relâcher les tensions, ( Le sport sécrète des endorphines, les hormones du bonheur, qui favorisent le bien-être et l’estime de soi).  

La bonne posture à adopter pour pratiquer la marche active

  • Avoir une bonne technique vous aide à améliorer votre travail musculaire lors de vos séances de marche active  
  • Conservez une posture droite,  en gardant les épaules basses et relâchées  
  • Les bras fléchis à environ à 90°
  • Engagez vos fessiers et votre transverse  
  • Le Déroulé des pieds , à chaque pas ( utilisez la totalité de votre pied ! Vous devez avoir la sensation de dérouler votre pied du talon jusqu’aux orteils)  3/ VARIER VOS SEANCES :  Intégrez du fractionné dans vos séances : en  accélérant peu à peu la cadence de votre marche active. 
  • Pensez à varier les rythmes au cours d’une même sortie de façon à travailler en fractionné. 30’sec d’accélération,  30’sec calme . Ces moments de « sprints » augmentent votre fréquence cardiaque et vous aident à développer vos capacités dans l’effort et sollicitent plus fortement vos muscles 
  • Ajoutez un peu de pente ! S'attaquer à une côte légère ou monter un escalier est un exercice incroyablement efficace pour travailler les cuisses et les fesses. N’hésitez pas à le réaliser aussi au quotidien, dès que l’occasion se présente.
Mots clés: