Conseils bien-être

Du lundi au vendredi à 10h45

Massez vos proches, même si vous ne savez pas très bien le faire
Massez vos proches, même si vous ne savez pas très bien le faire © Getty

Les bienfaits du massage avec Gersende Clément-Cuzin

Diffusion du jeudi 13 février 2020 Durée : 7min

Les bienfaits du massage 

Notre 1er réflexe lorsque nous nous faisons mal est de poser la main sur l’endroit douloureux. C’est un geste instinctif et efficace. Les prémices du massage. Sur tous les continents, les mères massent leur bébé dès la naissance. Il existe une variété de massages du très thérapeutique au très apaisant et dans tous les cas ils sont tous bienfaisants !

Avec de l’huile ou à travers les vêtements. La douceur et la bienveillance sont des qualités qui nourrissent l’âme et réjouissent le coeur. La main est le prolongement du coeur. 

Nous ne le savons pas forcément mais notre peau est étroitement liée à notre système nerveux car ils possèdent tous deux une origine embryonnaire commune. des millions de terminaisons nerveuses dans la peau envoient des messages à l’hypothalamus, une glande située dans le cerveau qui lui indiquent le plaisir ou la douleur. 

Les études cliniques sur les massages font état :

D’une augmentation de la croissance et du poids chez les grands prématurés ainsi qu’une diminution de leurs problèmes gastriques. 

D'une réduction de la dépression post-partum chez des mères qui massent leur bébé. le lien et les interactions entre la mère et l’enfant sont favorisés. 

Accélération de la maturation du cerveau des bébés prématurés. -Réduction de la douleur des muscles endommagés; transmission de messages anti-inflammatoires aux cellules musculaires.

Le massage permet d’accéder à plusieurs dimensions de l’être : 

La dimension physique. 

Apaisement des douleurs. Le massage défait les noeuds physiques 

La dimension bio-chimique et hormonale. 

Le massage active la circulation sanguine et facilite l’élimination des toxines, des cellules mortes, favorise le transit. 

Diminue l'adrénaline (hormone du guerrier) et le cortisol (gestion du stress sur le long terme),  

Augmente la dopamine (motivation, plaisir, excitation), la sérotonine (bonne humeur, concentration) l’ocytocine (sécurité affective, sociabilité) et l’endorphine ( antidouleur, euphorie, plaisir). 

Ainsi notre cerveau peut agir sur notre peau et inversement. On peut agir par notre peau pour calmer le stress psychologique ! De nombreux problèmes dermato comme le psoriasis ou l’eczéma apparaissent en état de stress. 

La dimension émotionnelle.

Le massage permet de libérer les tensions émotionnelles, de mieux gérer nos relations, nos humeurs . Il invite à pacifier notre rapport à la vie, à l’autre, à nous-même. Permet les mots pour libérer les maux. Accepter et accueillir les émotions nous fait nous sentir bien dans notre peau. 

La dimension mentale. 

Lorsque les émotions sont pacifiées, nous pouvons exprimer notre personnalité, notre créativité, nos besoins, de manière libre, sans peur. L’égo garde sa juste place. Apprendre à se connaître. Exemple amusant : la chanson Grand petit con de M 

La dimension spirituelle. 

Bien dans notre corps et notre tête nous pouvons donner un sens à notre vie et comprendre notre part de responsabilité dans les expériences que nous faisons durant notre existence.