Replay du mercredi 29 janvier 2020

Les hommes sont ils égoïstes en amour avec le Dr Rosa Carballeda sexologue

- Mis à jour le

C’est une idée reçue, toujours très présente, celle que les hommes sont égoïstes en amour.

Sexe
Sexe © Getty

Il est vrai que la sexualité en Occident a été longtemps centrée sur la reproduction. Conséquence obligée, la sexualité reproductive est brève et rudimentaire, peu dédiée au plaisir. 

  • Avec la fin du XX° siècle, puis au suivant, la sexualité change d’objet. Même si elle reste quelquefois reproductive, elle devient principalement recherche de plaisir, désir de fusion et de partage avec l’autre. 
  • Les hommes n’ont jamais été hostiles au plaisir des femmes, même s’ils ont, bien malgré eux, quelquefois un peu de mal à maintenir leur érection ou à retarder leur éjaculation. 

Ou trop grande passivité féminine ?

Peut-être est-il temps d’en finir enfin avec l’idée reçue que les hommes sont égoïstes en amour. Ils ont certainement été nombreux à méconnaître, dans une société peu permissive et surtout axée sur la reproduction, les attentes et les désirs de femmes elles-mêmes assez peu éclairées sur le fonctionnement de leur corps. 

En règle générale, les hommes, aujourd’hui, sont en très grande majorité attentifs, voire même préoccupés du plaisir de leur partenaire. Un grand nombre de difficultés sexuelles masculines sont dues à cette trop grande préoccupation génératrice d’anxiété.

Les femmes qui ont du mal à obtenir une jouissance sont bien souvent soit trop passives, soit trop tendues ou impatientes, ou bien encore découragées. Contrairement à une idée commune fort répandue, ce ne sont pas les hommes qui donnent du plaisir à leurs femmes, mais ce sont elles qui le prennent. 

Nos rythmes physiologiques diffèrent, et le seul moyen de partager du plaisir est d’apprendre cette différence sans chercher à la combattre. 

Mots clés: