Replay du mardi 22 octobre 2019

Lutter contre les addictions grâce à la sophrologie avec Ghislaine Morin

- Mis à jour le

Vous vous ronger les ongles ? Vous fumez ? Vous buvez ? Vous faites des achats compulsifs,vous êtes scotchés aux jeux vidéos ? Et si vous essayiez la sophrologie ?

© Getty

Ghislaine Morin, sophrologue au cabinet Chavant nous accompagne.

Ce comportement qui au départ procure un plaisir, devient compulsif et toxique par un usage répété. On parle d’addiction quand on n’arrive plus à contrôler ce comportement.

LES DIFFÉRENTS TYPES D’ADDICTION  

  • Une addiction peut être générée par : 
  • Des produits  (le sucre, la drogue, les médicament)
  • Des comportements (achat compulsif, sport , jeux  vidéos ou jeux d’argent)
  • Des personnes (dépendances affectives)

LES CONSÉQUENCES

Elles peuvent être plus ou moins graves .

  • physique (l’alcool et ses effets sur la santé)   
  • psychologique ( ex: Jouer trop longtemps entraîne un trouble de l’humeur)
  • sur la vie affective, sociale ou professionnelle.

LES SOLUTIONS 

  • Pour les addictions de stade très avancé,  (souvent liée à des substances chimiques) c’est la médecine qui interviennent en priorité.  La sophrologie est envisagée après la phase de sevrage, comme soin d’accompagnement 
  • La sophrologie permet de lutter seule contre les addictions mineures (les Jeux en général, réseaux sociaux, troubles alimentaires, cigarette)

ACCOMPAGNEMENT

La sophrologie permet de devenir acteur de son abstinence avec des outils pour devenir autonome.

  • Redécouvrir la possibilité de plaisir sans avoir à faire appel au toxique ou au nocif 
  • Maîtriser ses pulsions : déconditionner le cerveau d’un ancien réflexe  

OBJECTIF  

A travers les techniques,  on développe sa capacité à se maîtriser jusqu’à devenir acteur de sa propre détente.  

Le travail conjoint du corps et de l’esprit enclenchent une spirale « vertueuse » de reconstruction de soi, qui facilite l’abandon de conduites addictives.

Mots clés: