Conseils bien-être

Du lundi au vendredi à 10h45

© Getty

Se protéger d’une épidémie selon la médecine chinoise

Diffusion du lundi 2 mars 2020 Durée : 5min

La médecine peut nous aider à augmenter notre immunité naturelle aux maladies.

Avec Sylvie Roch, thérapeute en médecine chinoise.

C’est dans l’étude  des Wen Bing des maladies  de  la tiédeur que la médecine chinoise classe le nouveau virus appelé Covid19.  Cette maladie  répond à plusieurs critères  :

●     Son apparition et son développement sont liés à un facteur externe, 

●     Il apparaît en rapport avec la saison de l’hiver, il est lié à cette saison.

●     L’énergie principale est la  perversité de  tiédeur chaude et humide qu’on appelle “dong wen” qui se manifeste par  fièvre et atteinte des voies respiratoires comme dans certains rhumes,  grippes et pneumonies. 

Il ressemble au rhume ou à la  grippe  dans sa phase  initiale, il a un déclenchement soudain, une évolution rapide, avec de nombreux changements car la “chaleur” bouge rapidement dans le corps. 

Le covid 19 ressemble  à la grippe  puisqu’il  y a atteinte des voies respiratoires, fièvre, qu’elle se  transmet par voie  aérienne. La contagiosité ressemble à celle de la grippe et  se transmet à 2 ou 3 personnes. La durée  d’incubation de 5  jour à 14 jours semble admise. 

Ça ressemble à la grippe mais ce n’est pas la grippe ! (Il vient d’un  virus corona  alors que la grippe vient d’un  virus influenza).

Dans le Covid 19, 33% des cas les personnes infectées n’ont aucun symptôme ce qui rend la maladie difficile à détecter et à prévenir. 

Dans 50 % les symptômes sont des atteintes bénignes des voies respiratoires à traiter comme une atteinte bénigne de rhume ou  grippe pour lequel on consulte son généraliste. Dans 15 % des cas on contacte le 15 pour avis médical spécialisé.

Les personnes à risques sont les personnes âgées,  les personnes qui souffrent de pathologies  respiratoires chroniques, comme la bronchite chronique, BPCO. Selon plusieurs sources, le Covid19 touche très peu les enfants, pour les femmes  enceintes aucune étude ne montre qu’elles sont particulièrement à risque.

Dans 1/3 des cas les personnes infectées n’ont aucun symptôme,ce qui la rend difficile à détecter et à traiter. 

Dans 50 % les symptômes sont des atteintes bénignes des voies respiratoires à traiter comme une atteinte bénigne de rhume ou grippe pour lequel on consulte son généraliste. Dans 15 % des cas on contacte le 15 pour avis médical spécialisé.

Les personnes à risques sont les personnes âgées,  les personnes qui souffrent de pathologies  respiratoires chroniques, comme la bronchite chronique, BPCO. Selon plusieurs sources, le Covid19  touche très peu les enfants, pour les femmes enceintes aucune étude ne montre qu’elles sont particulièrement à risque.

Comment se protéger ? 

●     Il est connu que lorsqu’on fait des  excès, on affaiblit son organisme qui se défend moins bien des atteintes externes.  Donc : on réduit les excès, on dort bien, on mange bien, on prend le temps de se  reposer.  

●     L'acupuncture permet de “régler” l’énergie conformément à la  saison, cela renforce votre immunité, facilite l’ensemble des mouvements énergétiques dans le corps. Il est  coutumier de visiter un praticien de médecine chinoise pour renforcer son énergie.

●     Moxibustion  du points  d’acupuncture 36E  Su Zan  Li, renforce l’énergie défensive et favorise la mobilisation de l’énergie à la superficie du  corps.

●     On  se masse  quelques points d'acupuncture pour mobiliser  la défense de  l’énergie à la surface”, chasser le vent et la chaleur de la surface, favoriser  comme hegu 4  gi  , 5 tr Wai guan, 6 pc Nei guan.

Les points d'acupuncture à masser
Les points d'acupuncture à masser - Sylvie Roch
Les points d'acupuncture à masser
Les points d'acupuncture à masser - Sylvir Roch

●     On pratique les  auto massages  visant à  renforcer notre capacité à repousser les atteintes externes. voir cette vidéo  https://www.youtube.com/watch?v=i3noqRBgxWMet  vous en trouverez d’autres sur you  tube. 

Chacun ses microbes ! On renforce l’hygiène et la prévention. 

En cas de rhume, spécialement s’il y a de la  toux, de fièvre on porte un  masque simple  et si pas de  masque on protège sa bouche pour ne pas infecter des personnes autour de soi. Le port du masque on n’y est  pas habitué, ça a l’air un peu ridicule. Il faut s’y faire même si c’est un peu surprenant, c’est pour protéger les personnes autour de soi. On utilise des mouchoirs jetables.  On évite les embrassades, les poignées de mains.

On se lave  les mains fréquemment avec du savon, plusieurs  fois par jour.

On  utilise une solution hydro alcoolique pour les mains.

On  renforce l’hygiène :  nettoyer ce  qui est en contact avec les  mains poignets de porte, écran d’ordinateur, les toilettes..

Les  dernières informations que j’ai eu de Chine montre que les traitements de médecine occidentale et de  médecine  chinoise se combine valablement dans la plupart des cas. 

Mots clés