Conseils bien-être

Du lundi au vendredi à 10h45

Probiotique
Probiotique © Getty

Un point sur les probiotiques avec Gersende Clément-Cuzin, naturopathe

Diffusion du jeudi 23 janvier 2020 Durée : 7min

Le microbiote, c'est la terre de notre joli jardin intestinal !

Le microbiote intestinale, qu’est-ce que c’est ? 

C’est 2 kg de micro-organismes qui vivent en harmonie avec nous! La flore joue un rôle important dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique. Il existe différents microbiotes au niveau de la bouche, des yeux, du nez, des poumons de la peau, du vagin. Elle est comme une carte d’identité propre à chacun de nous. 

Son rôle 

Assurer l’assimilation de tous les nutriments nécessaires à la vie et jouer les garde-barrières contre les microbes, virus, pesticides. Ce sont les fibres des végétaux dans notre alimentation qu’on appelle les Prébiotiques. On parle d’un aliment prébiotique lorsqu’il favorise la croissance et l’activité des bonnes bactéries intestinales. Lorsque le déséquilibre dans notre écosystème bactérien s’installe, on appelle cela une dysbiose. 

Les causes du déséquilibre 

L’alimentation moderne trop pauvre en fibres, trop riche en mauvaises graisses, sucres, colorants, conservateurs, pesticides, et médicaments !. Le stress est aussi un élément important de déséquilibre. un appauvrissement du microbiote ne permet plus à la muqueuse intestinale de remplir ses fonctions d’absorption des nutriments et de barrière contre les pathogènes ( virus, microbes, métaux lourds…).

La flore intestinale est un véritable organe à part entière qui maintient les fonctions digestives en bon état de marche ! Malheureusement nous ne sommes pas tous égaux et certains auraient un microbiote plus stable que d’autres, face à un même agent perturbateur… 

Que faire? 

On reprend le principe de base de la naturopathie ; une alimentation saine, simple et naturelle ! Alors, tous les jours on jardine joliment ! On mange des prébiotiques sans le savoir, les fruits et légumes riches en fibres !!!! si vous n’avez pas l’habitude d’en manger régulièrement, commencer doucement. 

  • fruits : banane, pomme, mangue, poire, fruits rouges, fruits secs 
  • légumes: chicorée, poireau, artichaut, oignon, topinambour, ail, pois cassés, asperge, choux, oignon 
  • légumineuses: pois chiche, lentilles, haricots 
  • Oléagineux: amande, pistache, noix 
  • Céréales : avoine, blé, lin, seigle le miel et quand les pathologies chroniques et les douleurs persistent on peut faire appel aux Probiotiques 

Les probiotiques 

Ce sont des micro-organismes vivants, qui, en quantité suffisante dans les intestins, sont bénéfiques pour la santé. Ils n’ont pas d’effets nutritionnels. Il existe plusieurs bactéries comportant des milliers de souches différentes aux propriétés spécifiques. On ne prendra pas les mêmes en fonction de nos pathologies, 

Il est donc préférable de consulter votre médecin pharmacien ou naturopathe pour déterminer quelles souches seront bénéfiques pour votre problème et mettre en place une thérapeutique globale. 

Heureusement on trouve aussi des probiotiques naturels dans notre alimentation:

  • yaourts bio, fromages au lait cru avec leur croûte, choucroute , olives, cornichons, tous les légumes lacto-fermentés, les dérivés du soja ; sauce shoyu et tamarin, miso, tempeh, 
  • les boissons fermentées = lassi, kéfir; kombucha ( Inde, Caucase, Asie ) obtenues grâce à une culture de levures et champignons dans du lait ou du thé sucrés. 
Mots clés