Société

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

Sur Tinder, il n'y a que 54% de... célibataires !

Diffusion du vendredi 28 juin 2019 Durée : 2min

Tinder est l'application la plus rentable du monde devant Netflix et Candy Crush.

Mais comment fonctionne ce géant de ""l'amour"" ? (amour avec vraiment beaucoup de guillemets). 

Il n'y a plus de hasard et c'est déroutant

Lors de son arrivée en France en 2013, l’appli était entièrement gratuite… mais bourrée de publicité, désormais la moindre petite fonctionnalité est payante et la publicité est restée ! 

C'est comme ça que Tinder arrive a gagner beaucoup d'argent. 

Pour discuter avec une personne, ce n'est pas automatique. 

Il faut indiquer que cette personne vous intéresse, si ce n’est pas réciproque, aucun moyen d’entrer en contact et ça se termine là. 

Si en revanche, la personne indique que vous lui plaisez aussi : vous faîtes un match ! 

    - Aucun(e)

Le mot est entré dans le langage courant.

Match c’est en fait le nom du groupe à qui appartient Tinder (Meetic aussi appartient au groupe américain Match). 

D’autres marques qui n’ont rien à voir avec les rencontres sur internet se servent maintenant de cette expression très populaire chez les 15 25 ans. 

    - Aucun(e)

Tinder a beau être moderne : l’appli est quand même particulièrement "vieux jeu"

Par exemple, si vous êtes un homme, Tinder vous proposera en priorité des femmes plus jeunes que vous et moins diplômées, c'est une règle de l’algorithme qui gère l'application. 

Si vous mettez des photos de randonnées, Tinder ne vous proposera presque que des sportives et des sportifs. 

Plus de place pour la différence. 

L’appli va aussi calculer secrètement votre note de désirabilité en fonction des discussions que vous aurez avec les autres (il n’y a pas de vie privée sur Tinder). 

Les très désirables rencontreront des très désirables… les moins bien lotis, leur semblables. 

Mais ça cartonne quand même ! 

Tinder est devenu l’appli la plus rentable du monde devant Netflix et Candy crush. 

Rien que pour les 4 premiers mois de 2019, le chiffre d’affaire a été de 230 millions d’euros grâce à des abonnements proposés en moyenne à 15€ par mois (car que vous soyez un homme ou une femme, que vous ayez la vingtaine ou la cinquantaine, vous ne payerez pas le même prix). 

Un dernier chiffre : sur Tinder, 54% des utilisateurs sont célibataires, voilà qui fait réfléchir.