Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

L'éco-prêt à taux zéro et ses conditions d'accessibilité
L'éco-prêt à taux zéro et ses conditions d'accessibilité © Getty - Busakorn Pongparnit

L'éco-prêt à taux zéro, de quoi s'agit-il ?

Diffusion du vendredi 18 octobre 2019 Durée : 2min

Pour bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro, il faut remplir certaines conditions.

Tout dépend de la nature de vos travaux, voici des exemples permettant l'accès à l'éco-prêt à taux zéro.

  • L'isolation de la toiture, des murs, des portes et des fenêtres donnant sur l'extérieur.
  • L'installation d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude utilisant les énergies renouvelables.

La totalité de la liste des travaux éligibles est à retrouver sur le site de l’Agence de l’environnement.

Les travaux doivent obligatoirement être faits par un artisan ou une entreprise détenant la mention RGE : "Reconnu garant de l’environnement". 

A qui s’adresse l’éco-PTZ ?

Il concerne tous les propriétaires sans condition de ressources. Et depuis le 1er juillet, il est étendu à tous les logements de plus de 2 ans. 

Pour faire une demande, il faut :

  • L’attestation RGE de l’entreprise effectuant vos travaux.
  • Un Justificatif de l'utilisation du logement en tant que résidence principale.
  • Le dernier avis d'imposition.
  • Le descriptif des travaux faisant notamment apparaître le montant prévisionnel des travaux. 

La liste complète des documents à fournir est à retrouver sur le site du service public.

Le montant maximal de l'éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 30 000 € selon les travaux financés. La durée maximale pour le rembourser est de 15 ans.