Société

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

L'histoire de Decathlon : ça avait mal commencé

Diffusion du lundi 9 septembre 2019 Durée : 2min

Et pourquoi cette enseigne n'aime pas trop vendre des grandes marques.

Le fondateur de Décathlon s'appelle Michel Leclerc (ça n'a rien à voir avec les grandes surfaces du même nom). 

Décathlon appartient à la galaxie des enseignes Auchan

En 1975, Michel Lerclerc découvre des magasins énormes aux Etats Unis entièrement consacrés aux sports et aux loisirs (concept totalement introuvable en Europe). 

De retour en France, il se lance et regarde les 10 sports les plus pratiqués en France. 

C’est simple, il va vendre les équipements de toutes ces disciplines dans un tout nouveau magasin à Englots près de Lille (le Nord, c’est le fief d’Auchan). 

Le magasin s’appellera Décathlon… parce qu'il y a 10 sports principaux donc c’est un décathlon ! 

L’unique magasin ouvre le 27 juillet 1976 et c’est un carton. 

Les prix sont effectivement bas et ça ne plait pas du tout aux fournisseurs de voir leurs produits bradés (surtout Adidas). 

Un mois après l’ouverture le magasin est vide

Plus personne ne veut fournir quoi que ce soit à Décathlon. 

Tout le monde est persuadé que l’enseigne ne passera pas l’hiver, les rayons sont vides. 

Décathlon attaque en justice Adidas pour refus de vente et dans le même temps, les vendeurs se font passer pour des dirigeants de clubs de sport auprès des fournisseurs pour pouvoir acheter la marchandise.

Pour les vélos, l’enseigne s’acoquine avec un fabricant de Lille et une fois les vélos achetés, il colle le logo décathlon dessus, voilà comment naissent les produits à la marque de l’enseigne. 

Adidas et tous les autres sont finalement condamnés pour refus de vente et approvisionnent le magasin à nouveau dès l’hiver 77. 

La machine est enfin lancée : dans les années 80, des magasins ouvrent partout (il faudra attendre 1987 pour en avoir un en Moselle à Metz, zac d’Augny). 

Mais voilà pourquoi Décathlon aujourd’hui ne vend pas beaucoup de grandes marques et préfère vendre ses propres produits à son nom car ces mêmes grandes marques ont bien failli avoir sa peau dès sa naissance !

Il en restera toujours une petite rancune.