Toutes les émissions

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

Notre bon vieux calendos
Notre bon vieux calendos

La guerre du camembert

Diffusion du jeudi 13 septembre 2018 Durée : 2min

A partir de 2022, ça va devenir compliqué de reconnaître les très bons camemberts

Aujourd'hui pour reconnaître un vrai camembert de tradition, fabriqué dans les règles de l'art, c'est assez simple. 

Camembert AOP de Normandie

DE Normandie !  - Aucun(e)
DE Normandie !

-- Il y a le logo AOP sur la boite, il est au lait cru et il porte le nom "camembert DE Normandie". 

Camembert industriel

Fabriqué en Normandie - Aucun(e)
Fabriqué en Normandie

-- Pas de logo AOP, pas de mention "camembert DE Normandie" mais un simple "fabriqué en Normandie". 

Sauf qu'à partir de 2022... 

Depuis plus de 15 ans, l’industrie et notamment Lactalis (le géant du fromage industriel avec sa marque Président) fait des pieds et des mains pour que la législation soit assouplie. 

Et le 22 février 2018, ça a enfin marché !

L’inao (l’institut qui gère les AOP) annonce qu’il va autoriser les industriels à utiliser le logo AOP et le mot camembert de Normandie même si le fromage est réalisé avec du lait pasteurisé et avec des techniques industrielles. 

Avouez que ça brouille les cartes. 

Les fromages industriels seront un peu "meilleurs" puisqu'ils devront utiliser au moins 30% de lait issu de vaches de race "Normande" mais les camemberts de petits producteurs risquent de se retrouver écraser par la production industrielle. 

Aujourd'hui, les camemberts industriels représentent 60 000 tonnes par an contre 5500 pour les fromages artisanaux