Toutes les émissions

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

Lidl a bien changé
Lidl a bien changé

Le hard-discount n'est plus très "hard"

Diffusion du lundi 11 juin 2018 Durée : 2min

Que ce soit Lidl, Aldi ou Leader Price, le hard discount n'est plus ce qu'il était

Lidl, c’est plus de 1500 magasins en France. 

Aldi, c’est 900 points de vente.

Leader Price, c’est un peu plus de 1000 magasins. 

Mais ne les appelez plus "hard discounter", ces enseignes ont désormais horreur de ce mot

Pourquoi Lidl , Aldi et Leader Price ont décidé de monter en gamme ? 

Tout commence en 2012.

Cette année là, Lidl est encore connu pour être un magasin pas cher, pas toujours bien rangé avec des articles vendus directement sur palettes : on y va, parce que ce n’est pas cher et puis c’est tout. 

Sauf qu’a partir de 2012, la part de marché des magasins hard discount baisse pour la première fois depuis 15 ans. 

Avant, c’est environ 20% des articles qui étaient achetés dans ce type de magasin, mais à partir de 2012 et les autres années, ça va baisser à 15% et même 13%.

Les consommateurs ont changé : terminée l’époque où la qualité n’était pas un problème pourvu que ce ne soit pas cher ! 

Le hard discount est donc obligé de muter sous peine de mourir. 

Depuis 2014, Lidl a rénové tous ses magasins : ils sont plus beaux, plus propres et mieux rangés. 

L’enseigne fait de la pub à la télé et la radio, ce qui était impensable avant. 

Derrière Leclerc, c’est l’enseigne qui dépense le plus en compagne de communication. 

Les prix ne sont plus forcément moins chers qu’ailleurs. 

Et ça cartonne !

En 2012, 4.6% des achats en France étaient réalisés chez Lidl.

Pour le premier semestre 2018, c’est 5.5%.

Aldi, en baisse depuis quelques années, a lui aussi rénové la plupart de ses magasins. 

Depuis le début de l’année : c’est 110 000 nouveaux clients qui mettent les pieds chez Aldi.

Au tour de Leader Price

A la zac d’Augny, la rénovation a eu lieu et ça va venir à Talange, Terville ou encore Saint avold. 

Nouveau logo plus classe, nouveaux magasins qui ressemblent désormais à de vrais supermarchés.

Disparition des produits premier prix et de plus en plus de grandes marques. 

Le drive sera généralisé à tous les points de vente : un service qui demande un investissement énorme et qui n'est pas du tout low-cost pour l’enseigne. 

Tous les magasins seront rénovés ces prochains mois. 

Il reste le dernier des Mohicans dans l'est : NORMA

Le hard discount à l’ancienne existe toujours dans l’est et surtout en Moselle : NORMA ! 

Ça n’existe plus que chez nous car tous les magasins ont fermé ailleurs. 

Norma est une enseigne allemande qui ne veut absolument pas changer, elle veut rester hard discount comme avant car dans le grand est, il y a encore un public pour le discount bien hard… mais pour combien de temps encore. 

Le hard discount - Aucun(e)
Le hard discount