Toutes les émissions

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

ça déballe !
ça déballe !

Les règles parfois méconnues des vide-greniers

Diffusion du vendredi 14 septembre 2018 Durée : 2min

Ce que vous pouvez faire et ne pas faire

La différence entre une brocante, un vide grenier et un marché aux puces ?

On utilise les trois mots pour parler souvent de la même chose mais en fait... pas vraiment. 

Sur une brocante on trouve en général des objets à faible valeur marchande. 

Le brocanteur est un commerçant, il doit donc être inscrit au Registre du Commerce. 

Sur un vide grenier, on trouve en général des particuliers, ce ne sont pas des commerçants et ça change tout. 

Il y aussi le mix des deux : le marché aux puces, on peut y trouver des objets de forte valeur… il y a des commerçants et des particuliers. 

Deux vide greniers par an... pas plus !

On ne peut en faire que deux par an en tant que vendeur. 

C’est très sérieux, c’est même écrit dans le code du commerce. 

Les particuliers non inscrits au registre du commerce sont autorisés a y participer 2 fois par an au plus. 

Au bout de la deuxième participation, vous serez considéré comme un commerçant illicite et c’est très sérieusement puni. 

Les produits neufs n'y ont pas leur place

Ce que l’on oublie souvent, c’est qu’il est interdit de vendre des objets neufs sur les vide grenier. 

C’est écrit dans le code du commerce aussi : les vide greniers ce sont des objets personnels usagés et c’est tout ! 

Interdiction aussi de vendre du tabac, des armes, de l’alimentaire, des médicaments ou des animaux. 

Aucune garantie pour les acheteurs

Sur un vide grenier, vous n’avez aucune garantie.. puisque ce ne sont pas des commerçants professionnels. 

A partir du moment ou la vente est conclue, vous ne pourrez pas vous retourner contre le vendeur à moins de prouver qu’il était au courant que ce qu’il vous a vendu ne marchait pas.

C’est la garantie des vices cachés, la seule qui fonctionne sur un vide grenier mais elle est pratiquement impossible à prouver. 

Attention à la contrefaçon

Si vous faîtes l’acquisition d’un article volé ou contrefait, vous serez considéré comme responsable si vous êtes contrôlé dans le vide grenier (peu de chance pour que vous ayez une facture, vous ne pourrez pas dénoncer le vendeur qui pourra dire que vous mentez). 

Il faudra alors prouver que vous n’étiez pas au courant (ce sera difficile à faire croire si vous achetez par exemple un sac channel à 10€). 

Comme pour tout, dans un vide grenier, c’est le bon sens qui gagne toujours.