Toutes les émissions

Consomatin

Du lundi au vendredi à 6h24 et 8h24

PEL : comment les banques vous empêchent de partir à la concurrence

Diffusion du mercredi 13 mars 2019 Durée : 3min

Pas si simple de changer de banque.

Les Français ne bougent pas ! 

Chaque année, seul 4% des clients des banques changent d’établissement.  

Pourtant 6 français sur 10 se déclarent pas du tout attachés à leur banque… et prêts à changer, s’il le faut. 

60% qui veulent le faire… contre 4% qui le font vraiment, il y a un petit problème. 

Plus facile de changer de banque : oui... mais... 

En fait, depuis février 2017, il est théoriquement plus facile de changer de banque grâce à la loi Macron sur la mobilité bancaire. 

Vous allez dans votre nouvel établissement et c’est lui qui se charge de toute la paperasse pour le compte courant, vous n’avez rien à faire. 

La clôture de l’ancien compte est gratuit, l’ouverture du nouveau aussi. 

Pour le livret A ou encore le livret de développement durable (LDDS), il faut les fermer dans l’ancienne banque et les rouvrir dans la nouvelle. 

Ce n’est pas ça qui pose problème donc, puisque ça ne coûte rien ou très peu. 

Non en fait, la loi Macron a oublié une chose : le PEL. 

Le PEL, ce boulet à votre pied lorsqu'il faut changer de banque

Placement chouchou des Français (et ça, même si vous n’avez pas ou plus de projet immobilier).  

Vous allez devoir le garder et le transférer dans la nouvelle banque, il ne faut pas le fermer surtout si votre PEL est ancien.  

Les PEL ouverts entre 2003 et 2015 ont un taux d’intérêts de 2.5%. 

Entre 2015 et 2016 : 2%. 

En 2016 : 1.5%. 

Et ça ne baissera jamais… c’est garanti. 

Si vous ouvrez un PEL aujourd’hui : c’est 1% d'intérêts et il faudra payer des impôts dessus alors qu’avant 2018 il n’y en avait pas. 

Un bon moyen de vous punir de votre infidélité 

Pour transférer, votre PEL dans la nouvelle banque : 

La Caisse d’Epargne Grand est, vous fera payer 85€. 

Au Crédit Mutuel Centre Est Europe : 90€. 

Au Crédit Agricole de Lorraine : 150€. 

Avec parfois des augmentations de tarifs de plus de 80% depuis 2017... scandaleux. 

Voilà pourquoi les Français ont du mal à changer de banque, ils sont pris au piège. 

D’autant que ces frais énormes sont juste un moyen de vous retenir, rien ne les explique puisque quand vous déménagez votre vieux PEL, vous faîtes un cadeau à votre ancienne banque qui se débarrasse ainsi d’un produit qui lui coûte très cher puisque les taux d’intérêts des PEL anciens sont bien au dessus des taux actuels.  

Un conseil : négociez ces frais avec la nouvelle banque, bien souvent, elle les prendra à sa charge mais si vous ne demandez rien, vous n’aurez rien ! 

Ah le monde merveilleux des banques.