Replay du mercredi 3 mars 2021

Metz pendant l'Annexion, tout un pan de notre histoire !

- Mis à jour le

Savez-vous pourquoi le soldat de la tour de l'horloge, sur la gare de Metz, a changé plusieurs fois d'aspect et de visage ? Réponse avec l'historien Kévin Goeuriot.

Gare de Metz
Gare de Metz © Radio France - France Bleu Lorraine

En 1901, la direction générale des chemins de fer d’Allemagne et de Lorraine ouvre un concours pour la construction d’une nouvelle gare à Metz. Tous les architectes allemands peuvent y participer. Dix neuf projets furent présentés. 

C’est l’étude d’un architecte berlinois Jürgen Kröger qui a remporté le concours avec le thème : « Licht und Luft » (Lumière et Art)

Construction de la gare de Metz

Les travaux de fondation de la gare commencèrent en 1905. On utilisa 10 000 tonnes de fer de construction. 3045 pieux en béton armé furent plantés jusqu’à 17 mètres de profondeur pour soutenir l’édifice long de 300 mètres. Une tour de l’horloge haute de 42 mètres domina l’ensemble.

Inauguration de la Gare de Metz le 17 août 1908
Inauguration de la Gare de Metz le 17 août 1908 - Mon Grand-Est - © French Moments

Le soldat de la tour de l'horloge sur la gare de Metz

La statue de Roland, dit “le Guerrier, sur la tour de l'horloge, illustre l'histoire compliquée de la ville. Le chevalier a changé plusieurs fois de visages : Von Haeseler de 1908 à 1918, puis guerrier gaulois, il reçoit une croix gammée en 1940 et 1945, puis retrouve un aspect plus consensuel. A la libération de Metz (décembre 1944), les Français s’empressèrent de changer la tête de la statue. Le chevalier se laissa à nouveau pousser les moustaches ! 

Le Triangle Impérial : une variété de styles architecturaux 

L’éclectisme architectural prévalait. L’empereur Guillaume II (1859-1941) imposa le style néo-roman pour la gare, la poste et d’autres bâtiments publics. Pour les autres édifices, on avait le choix des styles : néo-gothique, néo-baroque, néo-Renaissance, Jugendstil…(Pierre Guernier - blog Mon Grand-Est)

Plus d'informations sur : mon-grand-est.fr

Inscrite en 2014 sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’Unesco 

La ville de Metz met tout en œuvre pour en intégrer la liste définitive et mise sur son histoire entre France et Allemagne et sur son riche patrimoine architectural, dont la Neustadt.

Historien et auteur de nombreux ouvrages
Historien et auteur de nombreux ouvrages - Kévin Goeuriot

Retrouvez toutes les histoires lorraines dans les ouvrages de Kevin Goeuriot, spécialiste de l’histoire Lorraine, de sa culture et de son patrimoine.

Les Publications de l'auteur : 

  • 2010 : Nous attendions l'aurore, témoignages des Conflanais,   Jarnysiens et Labrysiens durant la Seconde Guerre mondiale, Serpenoise
  • 2011 : La terre, la pierre et le fer, histoire et patrimoine en pays de Briey, Serpenoise  
  • 2012 : Les contes de la Mutte, nouvelles médiévales inédites en pays messin, Paraiges
  • 2013 : Bis zum Ende - Jusqu'au bout, août-septembre 1914, la   Lorraine bascule dans la guerre, (en collaboration avec Nicolas  Czubak),  Serpenoise
  • 2014 : Histoire de la Lorraine racontée aux jeunes, Quotidien
  • 2015 : Quand la Lorraine sera française, roman historique autour de la mort de Stanislas, Quotidien  
  • 2016 : Le temps des mirabelles, récits et anecdotes d'un enfant de Lorraine, Paraiges 
  • 2016 : L'année lorraine, une petite histoire des fêtes, coutumes et traditions populaires en Lorraine, Paraiges  
  • 2018 : La Déesse du Nonnenfels, Paraiges
  • 2019 : Le Semeur de Larmes, Paraiges
  • 2020 : Hauts-lieux de l'histoire en Lorraine, Le Papillon Rouge Éditeur  
  • 2020 : La Lorraine mystérieuse, contes et légendes, La Geste

Suivez l'actualité de Kévin sur sa page Facebook : Kévin Gœuriot - La Lorraine au cœur