Replay du jeudi 26 novembre 2020

Côté culture sur France Bleu Alsace avec le réseau Grabuge

- Mis à jour le

Avec le réseau Grabuge... On fait en sorte qu'il n'y en ait pas !

Le Réseau Grabuge
Le Réseau Grabuge

Créé en assemblée le 5 mars 2020, le Réseau Musiques Actuelles Grand Est a pour objet de favoriser le développement des musiques actuelles par un réseau régional d’acteurs, large et ouvert, représentatif de la filière et du territoire de la région, en complémentarité et en synergie avec ses adhérent·e·s.

A ce titre, il se positionne comme un interlocuteur privilégié pour toutes les actions de concertation et de coopération dans le secteur des musiques actuelles en région Grand Est, au travers des engagements suivants :
• représenter et soutenir les adhérent·e·s dans la pluralité de leur domaine d’activité,
• coopérer dans une dynamique collective et mutuellement bénéfique,
• soutenir la cohésion et la solidarité entre les territoires,
• encourager des activités respectueuses des principes du développement durable.

Depuis le 24 septembre, ce réseau a désormais un nom, GRABUGE, et s’est doté d’une charte qui définit un socle commun de valeurs et de principes auxquels les adhérent·e·s qui ont choisi de rejoindre le réseau – plus de soixante-dix à ce jour, sont attaché·e·s : la lucrativité limitée, l’intérêt général et l’utilité sociale, la mixité des ressources (pouvoirs publics, économiques, non monétaires…), l’indépendance capitalistique, l’ancrage territorial, l’inscription dans un projet artistique et culturel, la diversité culturelle et artistique, l’innovation et l’émergence artistique, un rôle d’éducation, de formation et d’accompagnement, et enfin l’éco-responsabilité.

Enfin, le réseau GRABUGE est ouvert à toutes les structures et autres personnes physiques installées dans la Région Grand Est justifiant d’une activité dans le champ des musiques actuelles.

  • Le site internet du réseau Grabuge

A 9h25, le coup de cœur de France Bleu Elsass avec Pierre Nuss vous présente : le livre 50 nuances de crimes de Jean-Marie Stoerckel.

Mots clés: