Replay du lundi 25 janvier 2021

Gregory Ott vous présente son nouvel album "Parabole"

"Parabole" de Gregory Ott, une évocation, une interprétation musicale personnelle du film de Wim Wenders "Der Himmel über Berlin" (Les Ailes du Désir)

Gregory Ott "Parabole"
Gregory Ott "Parabole" - (c) Helmo

Le piano solo est un exercice convoité mais redouté. Il offre des perspectives de liberté totale mais impose pourtant une grande exigence. Il faut pouvoir s'affranchir de ses propres automatismes et définir un univers, comme l'a suggéré Philippe Ochem à Grégory Ott : explorer un ailleurs et travailler sur des formes suffisamment ouvertes pouvant inciter au lâcher prise tout en restant dans un cadre. 

C'est à travers leurs échanges que naît l'idée de travailler à partir du film de Wim Wenders. Amoureux du 7ème art, les films ont toujours été pour Grégory Ott une porte ouverte sur les émotions. Tout comme la musique, ils racontent des histoires. Dans ce film, à la fois poétique et allégorique, l'improvisation joue un grand rôle : Wim Wenders a tourné au jour le jour sans connaître lui-même la fin de sa fable. Le réalisateur s’est abandonné à l'inconnu, à la spontanéité, tout comme l'improvisation dans le jazz laisse opérer le champ des possibles. 

Les thématiques universelles des Ailes du désir telles que l'enfance, l'amour, la vie ou la mort sont placées sous le signe de la foi en l'humanité et invitent à l'émerveillement et à un imaginaire qui résonnent pour le pianiste. Cette approche de travail inédite est une source d'inspiration forte qui lui a permis de composer ce voyage musical.

Mots clés: