Replay du mardi 22 décembre 2020

Un livre d’art

Une rencontre très pétillante, très étonnante, très vivifiante, très drôle

Patrice Verry, Regards
Patrice Verry, Regards © Radio France - Servane Estarellas
Patrice Verry, Regards
Patrice Verry, Regards © Radio France - Servane Estarellas

Regards – au pluriel, nous inviter à un voyage , à une aventure humaine avec 80 histoires illustrées par 80 artistes pour un livre de plus d’un kilo de mots et d’images

Manuela Araceli, dessinatrice
Manuela Araceli, dessinatrice © Radio France - Servane Estarellas

Parmi eux figure la jeune artiste nîmoise Manuela ARACELI  :  "Dessinatrice, peintre ,illustratrice . Née à Kourou ( Guyane Française) le 04 mars 1980. Je grandis en Corse. J’arrive à  Nîmes en 1989. J’ai fait les Beaux-arts de Nîmes en 2008/2009.  J’ai dessine le portrait de Charles Aznavour en 2010 en sa présence durant une dédicace de sa biographie au carré d’art.  J’ai été prof de dessin pour l’ancien musée archéologique de Nîmes en 2011. 1er prix de la ville de Bellegarde en 2011. Portraitiste pour le muséum d’histoire naturelle en 2011. Illustratrice pour Miss Endorphine en 2015. Exposition collective Miss Endorphine à Paris en 2015. Dessinatrice pour les victimes des attentats dans un fanzine collectif et dans la presse en 2015. Création de mon alphabet Barron Algar 2018. Création de la couverture de livre «  2015 et des poussières ou l’archipel du goulasch » de Laurent Sotto. Illustratrice pour le livre Regards 2020"

Après le livre Miss Endorphine REGARDS, voyages dans les reflets Un livre pensé, écrit et conçu par Patrice Verry  

Le fabuleux livre d'art "Regards" à paraître dans les prochains jours : 80 textes illustrés par près de 80 artistes provenant d'horizons artistiques très divers : peintures, dessins, collages, Encore de Chine, créations numériques.   

Il a la particularité de réunir des artistes de renom et de jeunes talents qui méritent d'être mis en lumière de toute la France et même d'Europe.   

Trois années de travail furent nécessaires pour vous proposer le livre REGARDS. un « beau » livre d’art illustre une exposition, une époque, un courant, une monographie d’un artiste historiquement reconnu.

Patrice Verry, Regards
Patrice Verry, Regards © Radio France - Servane Estarellas

Vous l’aurez deviné, ce livre vous offrira différents regards sur nous et le monde ! 

Il se scindera en trois parties entrelacées de préludes (la création), d’interludes (des regards), d’un intermezzo et d’un postlude. Ce dernier ouvrira une projection apaisée vers les avenirs.

Pour le rendre plus original, chacune de ses parties s’ouvrira avec une couverture différente. Regards propose aussi une mise en page inventive grâce à notre graphiste Anastassia Elias. Un livre unique !  

Première partie : Petit traité de légèretés anatomiques (et sensorielles) 

Ce petit traité détendu croque les quotidiens en prêtant une attention particulière aux détails pour vous rendre complice. Jouer sur le contraste entre la trivialité des situations décrites et la préciosité du discours. Il est souvent question d’autodérision et de caricatures. 

Fluides, odeurs, bruits,... font partie de cette balade. Que se produit-il dans notre esprit face à des situations contrariantes ou horripilantes ? Quel regard portons-nous sur nous-mêmes ? Observons !   

Seconde partie : Chroniques mutantes & parfois contestataires Ici, la satire sociale est souvent traitée par le biais des métaphores et par l’utilisation des sciences (-fictions). 

Ces chroniques parlent de bouffe, de charognards, de pénétration, de rongeurs, de démons, de puces, de décomposition, d’extase, de flammes, de cuillère, de langues, de bâtonnets, de doigts, de nerfs, d’ogres, de molécules, de marchés, de mutations, de centimètres, de sucre, de plastique, de quadrilatères, de neurones,... et forcément de nous.   

Troisième partie : Brefs délires thérapeutiques  Je découvrais, il y a peu, la signification d’anthologie. Elle provient du grec anthología et signifie « cueillette des fleurs ». Je partage avec vous cette douceur poétique de l’évocation. Nos poursuites exploratrices se prolongent au fil des pages. Dans la continuité de la partie précédente, et en attendant de vous laisser porter par l’ultime segment du livre tissé d’espoir et de luminosité, voici nos dernières échappées - entrelacées de quelques soupçons de cruauté et de folies (voir plus si affinités). Bienvenus dans l’absurde et le grotesque !

Mots clés: