Replay du lundi 1 mars 2021

Covid 19: "Le grain de sable dans la machine", documentaire événement sur Arte

- Mis à jour le

« Le Grain de sable dans la machine », c’est une chronique sur une année de crise sanitaire. Un film qui voyage aux quatre coins de la planète pour nous interroger sur notre modèle de société.

Le grain de sable dans la machine résonne comme un cri d'alerte
Le grain de sable dans la machine résonne comme un cri d'alerte - Zorn production international

Le grain de sable c’est la Covid, la machine, le système dans lequel nous vivons. Le sujet : comment un petit bout de code génétique a-t-il pu enrayer notre système.

Le réalisateur Alain de Halleux, nous parle de la naissance du projet, par un appel à 22h30 la veille du 1er confinement, de la carte blanche que lui donnait la production, de la fabrication du film réalisé en Europe, Afrique, Asie, de la paroles données aux scientifiques, chercheurs, philosophes, de Jacques Gamblin qui est la voix de la Covid 19 et du titre, arrivé tout de suite, comme une évidence et qui donnait le fil rouge du film

Je me suis dit on va profiter de ce virus pour voir où en est notre système. Si un grain de sable peut gripper notre machine, c’est qu’elle n’est pas en très bon état. Donc je me suis dit qu’il était urgent de s’interroger sur le monde dans lequel nous vivons

Ce virus c’est un bout de code génétique, donc c’est un message. C’est le plus petit sonneur d’alerte. Ce petit messager nous dit : Faut écouter, les gars vous merdez complètement dans votre rapport à la nature. Il nous dit qu’il est grand temps qu’on se rassemble pour affronter nos vrais problèmes. 

Le réalisateur belge Alain de Halleux
Le réalisateur belge Alain de Halleux

“Le Grain de sable dans la machine” (90’) réalisation Alain de Halleux coproduction Zorn Production International ( basé à Lille), INS, RTBF, ARTE, Pictanovo

Sur ARTE le 2 mars à 22h25 et jusqu'au 31 mars sur arte.tv

Et avec Léo des ateliers d'arts plastiques pour les 6-9 ans durant cette semaine de vacances avec  Musée de Flandre à Cassel pour s'essayer à la fabrication d'un carrousel en papier et dès mercredi un atelier "En attendant le printemps"