Replay du mardi 9 mars 2021

On prend le train dans "La loi des séries"

- Mis à jour le

On prend le train dans "La loi des séries", aux commandes Audrey Gosseaume

Snowpiercer
Snowpiercer

Aujourd’hui, il est question de la série "Snowpiercer", tirée d’une BD française* et du film du même nom, datant de 2013. Elle se passe dans un futur proche, alors que la terre vit une nouvelle ère glaciaire… L’histoire se passe en 2031, dans un contexte post-apocalyptique : suite à des expérimentations pour lutter contre le réchauffement climatique qui se sont mal passées, le  monde a gelé et est devenu inhabitable. Une poignée de survivants s’est réfugiée dans un train très particulier, le "Snowpiercer", long de 1001 wagons, qui roule depuis 7 ans sans s’arrêter à travers les glaciers.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Il est ici question de lutte des classes

3000 personnes se partagent le train créé par le mystérieux Mr Wilford : en tête de train les nantis, qui ont payé leur place rubis sur ongle et vivent dans des conditions de luxe quasi indécentes. Et en queue de train, les laissés pour compte, qu’on appelle les déclassés et qui pour la plupart sont des passagers clandestins. Eux bien entendu, survivent dans la pauvreté absolue et forment une sorte de réserve d’esclaves pour les plus riches. Mais la révolte gronde, comme dans le film où elle était menée par Chris Evans (Captain america).

On voit bien que la série n’a pas le même budget que le film, très explosif ! Mais disons qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer, car outre la préparation de la révolution par les déclassés, dès le début, un homme est retrouvé mort dans le train. C’est le premier meurtre depuis le départ du "Snowpiercer". Mélanie Cavill (Jennifer Connelly) la second de Mr Wilford, fait venir en première classe André (Daveed Diggs), un déclassé, ancien inspecteur de police, pour enquêter. Entre enquête et lutte des classes, le scénario est bien mené, même si parfois on aimerait plus de rythme.

Alors on regarde ? On monte assez facilement à bord du train, et on est pris par l’histoire. D’autant que les réponses arrivent assez rapidement, ce qui est franchement appréciable comparé aux séries qui font trainer le suspens en longueur ! C’est aussi une série qui interroge sur le futur de la planète, et on ne peut pas s’empêcher de se demander ce que l’on ferait à la place des survivants. 

Snowpiercer, 2 saisons (la seconde est en cours de diffusion, à raison d’un nouvel  épisode par semaine) et une 3e déjà annoncée.

* BD Le Transperceneige,  créée par Jacques Lob et Jean-Marc Rochette

D4autres séries sur le blog d'Audrey Gosseaume