Replay du jeudi 13 mai 2021

Emmanuel Holder lance "Glaz", une nouvelle revue consacrée à la nature bretonne

- Mis à jour le

Auteurs, artistes, naturalistes mettent en valeur cette nature bien souvent malmenée, des rapaces aux fonds marins, en passant par les plantes comestibles.

Glaz, la nouvelle revue nature bretonne parait le 19 mai 2021
Glaz, la nouvelle revue nature bretonne parait le 19 mai 2021 - Coop Breizh

Ils sont auteurs, naturalistes, photographes, illustrateurs, aquarellistes et contribuent à une nouvelle revue consacrée à la nature bretonne. Son nom "Glaz, La nature bretonne... par nature". Ce mook (entre le magazine et le livre) édité chez Coop Breizh, dont le premier n° de 120 pages sort le mercredi 19 mai, est un semestriel imprimé en Bretagne. On y parle de manière positive des fleurs printanières, des rapaces des monts d'Arrée ou des filières de la baie de Saint-Brieuc : ces méandres mouvants formés par les rivières du Gouessant, du Gouët et de l'Urne, dont la beauté et les mystères font oublier les algues vertes qui envahissent en ce moment à nouveau la baie.

Cet ouvrage collectif est dirigé par Emmanuel Holder, conservateur pour l’association Bretagne Vivante de 2 réserves naturelles dans les monts d’Arrée (le Venec et les landes du Cragou -Vergam). Auteur chez Coop Breizh de "Landes vivantes" (2015) et "À travers le bocage" (2018), cet animateur nature a fait appel à des passionnés autour du leitmotiv "Glaz", qui désigne en breton le vert, le bleu, le gris, celui du ciel, de la mer, de l'herbe, des arbres, de tout ce qui est naturel.

Le photographe Mickaël Liechty raconte sa quête des rapaces dans la revue Glaz
Le photographe Mickaël Liechty raconte sa quête des rapaces dans la revue Glaz - Coop Breizh

Parmi les articles de ce n°1 de "Glaz", "les rapaces, une quête d'infini" du photographe de Botmeur (29) dans les Monts d'Arrée Mickaël Liechty, qui traque la prestance du vol de ces oiseaux, signes de la richesse de la biodiversité. Le busard cendré ou le busard Saint-Martin dans les landes, le faucon crécerelle dans les anciennes carrières ou le faucon pèlerin que Mickaël rêve de photographier en train de boire dans les petites étendues d'eau des marais. Avec des techniques d'affuts, où débrouille et patience sont nécessaires. Parfois des heures d'attente pour la bonne photo, sous une tente ou un abri de vieilles palettes qu’il recouvre de filets de camouflage.

A feuilleter aussi dans ce premier numéro de "Glaz", un portfolio de Armel Deniau sur les oiseaux marins venant à terre au printemps. Les dessins et aquarelles de Sylvain Leparoux qui est allé épier la chouette chevêche au fond de son jardin. Un focus "Une asso, une action" avec le Groupe Mammalogique Breton (GMB) sur Ty Octavie, une vieille maison devenue le paradis des chauves-souris. Les secrets de l’herboriste Laure Salaün à propos des fleurs printanières et herbes folles. Des photos sous-marines de jeunes phoques dans le raz de Sein de Yves Gladu. Ou encore "Quand l'homme renoue avec la nature" de Laurent Cocherel.

Les fleurs comestibles et sauvages à l'honneur dans "Glaz" avec Laure Salaün
Les fleurs comestibles et sauvages à l'honneur dans "Glaz" avec Laure Salaün - Coop Breizh

"Glaz" voyage aussi hors de Bretagne dans sa rubrique "Itinérances d’un Breton" : "H²O, opération manchots" raconte le périple en voilier de Marion Diard-Combot (aquarelliste, spécialiste des narcisses des Glénan) et Antoine Chabrolle (spécialiste des oiseaux marins) en Amérique du Sud aux îles Malouines avec ses manchots.

Mots clés: