Replay du mercredi 27 janvier 2021

"Eva voudrait", le film de la Douarneniste Lisa Diaz en compétition à Clermont

- Mis à jour le

Son moyen-métrage est un portrait féministe et drôle sur le désir maternel.

La réalisatrice douarneniste Lisa Diaz
La réalisatrice douarneniste Lisa Diaz

Vendredi 29 janvier débute à Clermont-Ferrand (63) le festival du court-métrage jusqu'au 6 février 2021 : c'est le 2e plus grand RDV du cinéma en France après le festival de Cannes et le plus grand festival du film court au monde avec 160 000 entrées en 2017. Un festival qui a par le passé primé Cédric Klapisch, Bruno Podalydès ou Jean-Pierre Jeunet.

En 2021, l'édition se fait entièrement en ligne et proposera de voir 213 films dont 153 en compétition. Dans la catégorie nationale est sélectionné "Eva voudrait ", le film réalisé par la Douarneniste Lisa Diaz, 41 ans, qui questionne le désir d'une femme de 39 ans. Désir d'enfant, mais aussi désir de s'épanouir. Et pour cela, ses amis sont prêts à l'aider !

Lisa Diaz a choisi la comédienne Caroline Ferrus - qu'on a vu dans la série Kaamelott d'Alexandre Astier dans le rôle de Mevanwi, la femme de Karadoc qui devient la maîtresse d'Arthur. Elle joue cette Eva à qui l'ont dit qu'elle est "périmée". Céramiste, elle est célibataire, pas amoureuse, plutôt bougon avec les autres, a du mal à vieillir à l'approche de la quarantaine et veut un enfant ! Un film tendre, drôle, absurde, féministe !

"Eva Voudrait" a été écrit, produit et tourné entre les pays de la Loire, Rennes et le Finistère. Lisa Diaz, sa réalisatrice, après avoir grandi en Ardèche, étudié à Paris, travaillé 15 ans à Nantes, vit désormais à Douarnenez (29). Ce moyen-métrage de 55 minutes présenté et primé dans des festivals (Prix du Public au Festival Côté court de Pantin 2020) est une étape supplémentaire pour cette réalisatrice de documentaires et de court-métrages, avant de s'attaquer à son premier long-métrage "Zone libre" qu'elle tournera cet été avec de jeunes acteurs douarnenistes qu'elle vient de recruter. Une histoire d'apprentissage politique, pour une jeune fille débrouillarde et éveillée en milieu rural.

Caroline Ferrus, comédienne dans "Eva voudrait"
Caroline Ferrus, comédienne dans "Eva voudrait"

Lisa Diaz a choisi Douarnenez, terre de festival et de création cinématographique pour vivre et travailler. Le Finistère qu'elle connait bien pour avoir fait une résidence en 2008 avec le "Groupe Ouest" pour élaborer le scénario de "L'hôtel au bord de l'océan", un récit inspiré de l'hôtel de la Baie des Trépassés (29) où elle a imaginé l'histoire d'une petite fille noire, élevée dans une famille blanche qui voit débarquer des naufragés clandestins.

Le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand propose du 29 janvier au 6 février 213 films à voir en ligne pour 12 €, avec un pass unique sur leur site.

Mots clés: