Replay du vendredi 22 janvier 2021

La médiathèque de Fouesnant invite à lire et voter pour le Prix national du roman Cezam 2021

Cette année encore vous êtes invités à lire 3 à 10 ouvrages et à voter pour élire le meilleur roman francophone 2021.

Le Prix Roman Cezam, un prix national choisi par 3000 lecteurs
Le Prix Roman Cezam, un prix national choisi par 3000 lecteurs

Pour la 7e année, la Médiathèque de l’Archipel à Fouesnant (29) participe au Prix Roman Cezam, un prix littéraire national où ce sont 3 500 lecteurs qui participent. Ce qui en fait l'un des prix des lecteurs les plus grands au monde. Créé en 1997, il s’adresse principalement aux entreprises par le biais de leurs CE (Comité d'entreprise) mais aussi à de nombreuses médiathèques et blibliothèques. Le prix a été remis par le passé aux auteures bretonnes Angèle Jacq et Soazig Aaron.

Kristell Poudoulec, responsable du fonds adulte de la Médiathèque l'Archipel à Fouesnant, invite à lire au minimum 3 des 10 romans de la sélection avant l'été, puis à déposer son bulletin de vote dans une urne qui sera installée au sein de la Médiathèque. Les livres peuvent tous être empruntés à l'Archipel.

La sélection 2021 compte donc 10 ouvrages d'auteurs contemporains francophones :

"Mauvaises herbes" de la libanaise Dima ABDALLAH, qui raconte l'histoire d'une enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile, partie sans son père à 12 ans à Paris.

"Les Chevaliers du Tintamarre" de Raphaël BARDAS raconte l'épopée de 3 leveurs de coude qui rêvent d'aventure et de devenir chevaliers.

"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault BÉRARD narre la rencontre entre une jeune punk et un fan du cinéma de Capra et de Fellini, ils seront confrontés à la joie d'attendre un enfant mais aussi à la maladie. 

"Le répondeur" de Luc Blanvillain, dans la selection du Prix du Roman Cezam 2021
"Le répondeur" de Luc Blanvillain, dans la selection du Prix du Roman Cezam 2021 - Quidam éditeur

"Le Répondeur" de Luc BLANVILLAIN - enseignant à Lannion (22) - dresse le portrait de Baptiste, parfait imitateur, qui est engagé par un romancier pour être la voix de son téléphone. L’écrivain pour cela lui raconte tout de lui pour mieux se plonger dans l’écriture de son nouveau livre.

"La Certitude des pierres" de Jérôme BONNETTO  évoque dans un village de montagne, un jeune homme qui s'installe comme berger sur un terrain de chasse aux sangliers.

"La Soustraction des possibles" de Joseph INCARDONA dresse le portrait d'un couple assoiffé de pouvoir en plein essor du capitalisme et des Golden Boys de la finance à la fin des années 80.

"Pour la beauté du geste" de Marie MAHER réveille les souvenirs à l'occasion de la vente d'une maison familiale.

"Betty" de Tiffany McDANIEL raconte la destinée de la fille d'une blanche et d'un indien cherokee qui tente de se faire une place en grandissant.

"Tuer le fils" de Benoît SÉVERAC enquête autour d'un jeune meurtrier qui fait 15 ans de prison, et de son père lui même assassiné.

Enfin, "Sang chaud" de Kim UN-SU évoque le parcours terrible, drôle et absurde d'un homme de main de la mafia coréenne. A vous de lire, à vous de choisir !

Mots clés: