Replay du vendredi 20 novembre 2020

Le Chasse-Marée fête ses 40 ans et une nouvelle formule

- Mis à jour le

Le rédacteur en chef Gwendal Jaffry présente l'évolution de la revue tournée vers l'environnement et l'écologie.

Un bateau traditionnel portugais en Une du n° de décembre 2020 du Chasse-Marée
Un bateau traditionnel portugais en Une du n° de décembre 2020 du Chasse-Marée

Le Chasse-Marée, la revue du monde maritime, aura 40 ans en août 2021 ! Ce magazine tiré à 12 000 exemplaires dont 7500 abonnés, est animé par une quinzaine de personnes à Douarnenez, dans le fief historique de la revue, et vous raconte depuis 1981 des histoires de marins, de patrimoine, de bateaux en bois, de techniques maritimes et fluviales...

La revue avait déjà évolué par petites touches depuis 4 décennies, mais cette fois-ci les changements sont plus marqués : la pagination (de 92 à 132 pages), le papier plus bouffant, une place plus importante à la photo, la périodicité (le Chasse-Marée paraîtra désormais 6 fois par ans) et par-dessus tout, un contenu tourné d'avantage vers l'environnement et l'écologie.

Relecture des épreuves de la revue par une partie de l'équipe du Chasse-Marée
Relecture des épreuves de la revue par une partie de l'équipe du Chasse-Marée - © MélanieJoubert

Ce magazine qu'on pouvait en souriant réduire à une revue sur des vieux gréements à voile rouge du Finistère, est d'une richesse étonnante : comme en témoigne la Une du n°318 du Chasse-Marée qui sort le 2 décembre 2020, qui traitera du second souffle de la loi littorale, de la coquille Saint-Jacques comme sentinelle des changements climatiques, mais aussi de l'archipel de Kerguelen, d'une balade à Kayak sur la Volga ou du bateau traditionnel à un mât de la Ria d'Aveiro au Portugal : le moliceiro.

L'équipe du Chasse-Marée a lancé sur la plateforme KissKissBankBank une campagne de pré-abonnement avec tarif préférentiel (jusqu'au 1er décembre 2020), pour fêter ses 40 ans et fédérer de nouveaux lecteurs.