Replay du mercredi 20 janvier 2021

Les 100 chanteurs dans la ronde de "Kant a gan" se mettent à la marche à l'invitation d'Añjela Broustal

- Mis à jour le

Pour 2021, le réseau d’ateliers puise dans le répertoire des airs à marcher de Bretagne en français et en breton.

Añjela Broustal, l'une des responsables de "Kant a gan"
Añjela Broustal, l'une des responsables de "Kant a gan"

Les chanteurs dans la ronde de "Kant a gan" se mettent à la marche ! Initié en 2017 par Louis-Jacques Suignard, chanteur de Cavan (22), "Kant a gan" (100 qui chantent) propose à des chanteurs-danseurs de toute la Bretagne de travailler pendant une année un répertoire de chant à danser et de se retrouver lors des grands festivals.

Añjela Broustal, chanteuse de kan-ha-diskan, est l'une des responsables de "Kant a gan". Elle transmet à Bannalec (29) le chant aux enfants de l'école Diwan et aux adultes d'un atelier de chant du "Rouedad Stalioù Kan", un réseau qui compte 54 structures en Bretagne qui ont pour but la transmission du chant breton et qui servent de support à "Kant a gan".

Imaginez la communion quand on chante et que l'on danse le bras sous l'épaule de l'autre avec 200 personnes qu'on ne connait pas !

Les chanteurs dans la ronde au Festival Fisel 2019 autour de Marcel Guilloux et Ronan Guéblez
Les chanteurs dans la ronde au Festival Fisel 2019 autour de Marcel Guilloux et Ronan Guéblez - Kant a gan

Les passionnés de "Kant a gan" ont eu ainsi l'occasion de répondre dans la danse aux chanteurs Marcel Guilloux, Ronan Guéblez, Loeroù ruz ou Mathieu Hamon au Festival Interceltique de Lorient ou au Festival Fisel de Rostrenen. Ils étaient même 225 au Printemps de Chateauneuf-du-Faou créant une communion incroyable en chantant dans la ronde la gavotte "Son an amerik". Et ils devaient se retrouver en mai 2020 pour la finale du Kan ar bobl à Pontivy (56), annulée en raison du confinement.

Dans l'incertitude de se donner la main, de la tenue de festivals et de festoù-noz pendant cette période de pandémie, "Kant a gan" a décidé pour 2021 de proposer un répertoire de chants à répondre à la marche venu des 4 coins de Bretagne, qui est moins médiatisé et présenté au public que la gwerz ou le chant à danser. Le but de "Kant a gan" reste avant tout tourné vers le plaisir de chanter et la transmission d'un patrimoine riche et varié que Dastum a collecté depuis 50 ans.

Donner du plaisir et du "boued" à tous les chanteurs qui se retrouvent le bec dans l'eau !

6 airs à la marche ont été choisis dont 3 en breton et autant en français. "Ar milinerig fin" du pays Montagne dont il existe un enregistrement à Scrignac (29) en 1949. "Ar mezvier", un chant du Trégor proche de la complainte mais plus rythmé. "Tonieu de gerhat", un air à marcher du Pays vannetais comme son nom l'indique. Mais aussi "Bergère de ces campagnes" que chantait Joséphine Billy au concours de la Bogue d’or à Redon (35) en 1975. "Là-bas dans la prairie" chanté dans le Penthièvre (22). Et enfin "Enfant petit" chanté par Janig Juteau à la Chapelle des marais (44) en 2002. Des textes à retrouver sur le site "Rouedad Stalioù Kan" et à apprendre, seul ou en atelier !

Mots clés: